Retour index
Le château de Fenouillet

Le tout petit village de Fenouillet dans les Pyrénées-Orientales abrite un château du 12eme siècle en cours de rénovation et une tour de guet qui lui fait face.

Le château principal occupait une grande partie du tertre qui domine le village mais de loin il ne se voit pas réellement car il est noyé dans le décor naturel des rochers.

La tour de guet située sur un éperon est visible de très loin.

Le village de Fenouillet, initialement appelé Fonolet, a un passé glorieux. Durant le règne des rois d'Aragon, du Xe au XIVe siècle, il était le siège d'une vicomté dépendant alternativement des comtes de Toulouse et des rois d'Aragon.

La position du village est au carrefour d'un réseau éminemment stratégique d'anciennes voies de communication. En effet, la petite vallée où se trouve le site s'ouvre sur le col d'Aigues-Bonnes qui mène à Puilaurens ; le col de Fosse, en direction du Fenouillèdes ; le col de Tulla, ouvrant vers le Conflent ; le col de Saint-Louis, vers la vallée de l'Aude.

Situé sur une éminence culminant à 530 m d'altitude, à la jonction de deux rivières, comme à Cabaret ou Minerve, le castrum de Fenouillet était facilement défendable. Deux lignes de murailles protégeaient l'habitat, couronné par le château vicomtal. Les abords immédiats du site étaient défendus par deux châteaux secondaires : Sabarda et Castel-Fizel.

Retour index