accueil accueil toutes les publications par carte mailto:photos@piganl.net
Retour index

L'abbaye d'Auberive

 

Pour parler de ces deux abbayes, je vais commencer par écrire que je suis un peu frustrée : les photos à l'intérieur des sites sont interdites :-(.
Remarquez, ça oblige un peu à écouter le guide ... ;-)

Cette page ne présente que l'abbaye d'Auberive, mais il serait mal aisé de parler d'Auberive sans parler de Clairvaux tellement leurs histoires sont sensiblement identiques, et la deuxième n'aurait pas existé sans la première. Il faut aussi noter que pour Clairvaux, la première des deux abbayes que j'ai visité, j'ai été assez surprise de ma visite : je pensais en effet visiter une abbaye et j'ai plutôt eu la sensation de visiter les restes du prison du XIX-XXème siècle. Même si l'aspect "abbaye" du lieu peut vous laisser quelque peu perplexe, la visite est très intéressante.

L'abbaye de Clairvaux
Cette page présente l'abbaye d'Auberive, pour lire mon article sur l'abbaye de Clairvaux, cliquez sur le lien.

L'abbaye d'Auberive
L'abbaye d'Auberive est une abbaye que l'on appelle "fille de Clairvaux". Il s'agit en réalité de la 24ème fille de Clairvaux, fondée en 1135 par 12 moines venus de l'abbaye de Clairvaux, dont Bernard de Clairvaux.

Tout comme sa "mère", l'abbaye d'auberive deviendra une prison en 1856. Il s'agira d'une prison pour femmes qui abritera des communardes, mais contrairement à Clairvaux, des religieux revinrent s'y installer au XXème siècle.

Quelques photos (extérieures) des lieux :

A Auberive, on entre "par derrière", ce qui est bien dommage car l'entrée "principale" est extrêmement jolie.

Façade de l'abbaye

Détail de la façade, porte d'entrée


Cour, bâtiment côté droit

 


 

Retour index

accueil accueil toutes les publications par carte mailto:photos@piganl.net