accueil accueil toutes les publications par carte mailto:photos@piganl.net
Retour index

Ile de Tatihou

 


Vue de Tatihou depuis l'embarcadère de Saint-Vaast-la-Hougue
Au milieu, l'enceinte intra-muros, à droite le fort

Cliquez sur l'image pour accéder au diaporama

L'île de Tatihou est une île normande située dans la Manche. On y accède soit par bateau amphibie à partir du port de Saint-Vaast-la-Hougue, soit à pied en traversant le Run lors des grandes marées.

Après avoir embarqué à Saint-Vaast, vous descendez au petit embarcadère, "le port" (n°1). La cale-débarcadère a été construite en 1850, puis détruite par la mer. Elle sera reconstruite sur le même modèle en 1866.

Aussitôt débarqué, impossible de rater la première maison qui vous accueille. Il s'agit de la maison des douaniers (n°2), construite en 1805-1806.

En suivant le chemin, vous vous rendrez à "l'intra-muros" (n°3) qui est un ensemble de cours et de bâtiments répartis sur trois hectares constituant l'ancien lazaret de l'île dont la construction va de 1722 à 1823.

Après avoir parcouru les différentes cours et bâtiments de l'intra-muros, vous vous rendrez instinctivement vers le fort (n°22 à 25).

Le reste du site constitue la réserve ornithologique que vous pouvez bien évidemment arpenté si le coeur vous en dit. Seul lieu interdit, l'îlet (n°29) que l'on aperçoit au large.

Histoire de l'île

Le bateau amphibie Tatihou II à la cale-débarcadère de Tatihou
En 1692, la bataille de la Hougue contre la flotte anglo-hollandaise fait perdre onze vaisseaux de guerre à la France.

A partir de 1694 la tour de Tatihou et sa jumelle la Hougue sont construites par un élève de Vauban, Benjamin de Combes, afin de défendre la baie de Saint-Vaast contre les agresseurs. Les fortifications se poursuivront jusqu'au XIXe siècle.

De 1926 à 1940, l'île abrita un aérium.
De 1948 à 1984, l'île devint un centre de rééducation pour enfants.
En 1989, l'île est confiée au Conservatoire du Littoral.
Une réserve ornithologique s'installe en 1990.
Le musée maritime de l'île Tatihou est créé en 1992.

La maison des douaniers

La maison des douaniers
L'intra-muros

L'enceinte intra-muros

A l'intérieur de l'enceinte vous trouverez plusieurs petits jardins botaniques.


Plantes du jardin botanique

Les différents bâtiments ont constitué et continuent de constituer la vie de l'île.

Logement et Chapelle du Lazaret (n°4)

Chateau d'eau de mer pour les chercheurs (n°9)

Ateliers et garage du centre de reeducation (n°11)

Hôpital du Lazaret (n°8)

Maison des équipages (n°5)

Seconde maison des équipages (n°6)

Le fort
La tour de Tatihou est édifiée à partir de 1694 sur les plans de l'ingénieur de Combes, élève de Vauban.

Elle mesure 21m de haut et 20m de diamètre à la base, se compose de trois niveaux.

La tour est entourée d'une ferme fortifiée comportant casernements et chapelle.

A partir de 1860, des douves sont creusées et une poudrière est construite.

La seconde guerre mondiale y fera pousser des bunkers et tobrouks.


La chapelle, la tour et la caserne n°7 vus depuis la poudrière


La poudrière

L'ilet
L'ilet est un petit ilôt isolé de l'île à marée haute. Il abrite un corps de garde à partir de 1689. C'est aujourd'hui une partie de la réserve ornithologique de l'île et l'accès en est interdit.


L'ilet, inaccessible à marée haute



Vue de Tatihou depuis l'embarcadère de Saint-Vaast-la-Hougue
Au milieu, l'enceinte intra-muros, à droite le fort

Cliquez sur l'image pour accéder au diaporama

 


 

Retour index

accueil accueil toutes les publications par carte mailto:photos@piganl.net