accueil accueil toutes les publications par carte mailto:photos@piganl.net
Retour index

Le menhir de Champ-Dolent

 

SITUATION GEOGRAPHIQUE
Pays : France
Département : Ille-et-Vilaine
Commune : Dol-de-Bretagne
Dol-De-Bretagne possède le plus important menhir de la région, 9,30m de hauteur, 7m en terre, 8,70m de contour à sa partie à la plus large, et un poids d'environ 125 tonnes.

Erigé sur un sol schisteux, au Champ Dolent "Champ de Douleur", cet énorme bloc de granit aurait été transporté sur au moins 4 km.

Sa surface soigneusement polie à été apparemment régularisée avec des percuteurs de quartz ou de dolérite. Au pied du menhir on peut également voir un bloc de dolérite.

Au XIX° siècle, ce "monument païen" était surmonté d'un Christ en croix en métal.

Beaucoup de légendes entoure ce mégalithe. Trois sont présentés sur le site lui-même :
- la construction de la cathédrale
- le combat des deux frères
- le jugement dernier

Du haut du tertre à Mont-Dol, Satan aperçoit Saint-Samson bâtissant la cathédrale sur le dol dominant les marais.
Ulcéré de voir l'évangélisateur du Pays de Dol prendre possession d'un site antique, il se saisit d'un rocher et le lança en direction de l'édifice.
La pierre faucha le haut de la tour nord (aujourd'hui encore manquante) et se figea sur le plateau du village de Kerfeunten qui deviendra le champ du petit dol : Champ Dolent.

Près de Dol se trouve le menhir du Champ Dolent. On dit qu’en ces lieux, une terrible bataille fut livrée entre deux frères et leurs armées. On dit aussi que ce combat fratricide fit couler tellement de sang que les flots versés suffirent à faire tourner la roue du moulin du vallon.
On dit enfin que le menhir serait sorti de terre pour séparer les deux frères et mit fin à l’hécatombe

Une croyance populaire veut que le menhir s’enfonce progressivement et imperceptiblement en terre dès qu'une personne vient à mourir. Le jour où il disparaîtra complétement sera la fin du monde et l’heure du jugement dernier sera venu.

Cette croyance populaire est probablement lié à la christianisation de ce menhir. Comme on peut le voir sur la carte postale du début du XXème siècle ci-dessous, une croix se trouvait alors à son sommet.

 


 

Retour index

accueil accueil toutes les publications par carte mailto:photos@piganl.net