accueil accueil toutes les publications par carte mailto:photos@piganl.net
Retour index

Château du Guildo

 

SITUATION GEOGRAPHIQUE
Pays : France
Département : Côtes-d'Armor
Commune : Créhen
Le château du Guildo est construit sur un éperon rocheux dominant l'estuaire de l'Arguenon. Cette position permettait de contrôler le trafic fluvial, un passage à gué vers la côte du Penthièvre et l'important port d'échouage situé dans l'estuaire.

Une première fortification de terre et de bois est bâtie peu après l'an Mil. Le premier château de pierre est construit entre 1200 et 1250. Son plan est proche de celui visible aujourd'hui. Détruit au milieu du XIVème siècle, il est reconstruit par Charles de Dinan, seigneur puissant et proche du duc de Bretagne.


La façade nord

Le XVème siècle est la période d'apogée du château. La guerre qui éclate en 1487 entre la Bretagne et la France voit à nouveau le château détruit. Il sera aussitôt reconstruit et adapaté à l'artillerie à pourdre. La forteresse est remise en défense à la fin du XVIème siècle et fait l'objet de plusieurs sièges durant les guerres de Religion. A l'issue du conflit, le château est en grande partie ruiné. Après quelques réparations il est définitivement abandonné au milieu du XVIIIème siècle.


L'angle nord-est, et la tour nord-ouest au fond


La façade est


Une première fortification de pierre sèche, de terre et de bois est construite au XIème siècle. Elle contrôle de la passage de l'Arguenon. Un grand bâtiment à la pointe de l'éperon abrite à la fois les hommes d'armes et leurs chevaux. Les constructions domestiques et agricoles sont situés au sud dans la cour secondaire.

Un premier château de pierre est construit au XIIIème siècle sur un plan quadrangulaire. Une tour ronde renforce chaque angle. Un logis est adossé à la muraille nord. La qualité de la construction et la richesse des décors laissent penser à une réalisation du Duc de Bretagne ou de l'un de ses proches. Ce château sera détruit au milieu du XIVème siècle au cours des guerres de succession de Bretagne.

Le château est reconstruit à la fin du XIVème siècle. Il englobe les vestiges du château précédent. Un nouveau logis occupe le front nord. Les travaux de reconstruction projetés sur le front ouest ne seront jamais réalisés. Un long bâtiment adossé contre la muraille ouest abrite les communs. Une forge est construite près de l'entrée. De nouveaux travaux d'embellissement sont réalisés au milieu du XVème siècle. Le château est à nouveau détruit lors des guerres franco-bretonnes vers 1490.

La nouvelle reconstruction, vers 1500, voit la mise en oeuvre d'un nouveau logis adossé à la muraille est. A la fin du XVIème siècle, les guerres de religion voient le château adapté à l'usage des canons et remis en défense. Très ruiné par les combats, il est restauré une dernière fois avant d'être définitivement abandonné avant la Révolution.

Cette forteresse est, au XVe siècle, la demeure de Gilles de Bretagne, époux de Françoise de Dinan, qui entretient des relations dangereuses avec le roi d'Angleterre. Arrêté en 1446 sur ordre de son frère le duc de Bretagne François Ier, Gilles connait plusieurs prisons avant de mourir, probablement empoisonné. Il est inhumé dans la chapelle de Boquen.

Le château devient un repère de ligueurs au XVIe siècle ; il est attaqué au canon et on trouve des boulets incrustés dans ses murs. Sur ordre des états de Bretagne, en 1618, il est en partie démantelé, mais le logis dépourvu de ses fortifications reste habitable au moins jusqu'à la fin du XVIIe siècle.


Intérieur du château vu du haut de la tour de l'angle nord-ouest


Intérieur du château vers la façade nord


Intérieur du château vers l'angle nord-ouest


Dans les douves, sous l'ancien pont-levis

 


 

Retour index

accueil accueil toutes les publications par carte mailto:photos@piganl.net