Retour index
Retour Bretagne - Septembre 2009
accueil toutes les publications par carte mailto:photos@piganl.net livre d'or

Le menhir de Kerloas

SITUATION GEOGRAPHIQUE
Pays : France
Département : Finistère
Commune : Plouarzel
Surnommé le bossu à cause de ses deux bosses, le menhir de Kerloas serait le plus haut menhir de France encore debout.

Haut de 10 mètres (12 mètres avant sa décapitation par la foudre au XVIIIème siècle), d'un poids d'environ 150 tonnes, il a été érigé il y a près de 5000 ans sur une crête de 132m d'altitude. Visible à 30 km, il constituait un point de repère pour la navigateurs.

Sous son pied serait caché un trésor visible uniquement pendant la nuit de Noël. La légende dit qu'au premier coup de minuit, les menhirs couraient s'abreuver à l'océan. Mais lorsque sonnait le douzième coup, ils avaient déjà repris leur place, stoïques, immobiles, insensibles aux attaques du temps. Malheur aux imprudents, qui, éblouis par les richesses dévoilés, avaient oublié l'heure ... ils étaient écrasés.

Une autre légende attribue la présence de ce menhir à Gargantua, qui le mit en place, avec tous les menhirs aux alentours disséminés dans les champs de Plouarzel, pour se venger des habitants de la paroisse qui ne lui avaient donné à manger que de la bouillie.


Les deux bosses du menhir lui ont valu au cours du XIXème siècle une étrange coutume : les nouveaux mariés venaient nus se frotter le ventre contre les bosses du menhir : l'homme dans l'espoir d'avoir des enfants mâles, la femme pour assurer son règne dans la maison.

Retour index
Retour Bretagne - Septembre 2009
accueil toutes les publications par carte mailto:photos@piganl.net livre d'or