Retour index
Retour Bretagne - Septembre 2009
accueil toutes les publications par carte mailto:photos@piganl.net livre d'or

L'abbaye Notre-Dame du Tronchet

SITUATION GEOGRAPHIQUE
Pays : France
Département : Ille-et-Vilaine
Commune : Le Tronchet


Dans la commune du Tronchet, en Ille et Vilaine, se trouve un ancien cloître au milieu duquel trône un houx vieux de plus de 300 ans (source, guide michelin).

Le cloître
L'abbaye est construite sur les bases d'une pieuse communauté qui existait au XIème siècle; Des moines bénédictins élèvent alors une première abbaye gothique (XIIIème et XIVème siècle) à l'emplacement de l'actuelle hôtellerie abbatiale.

Son cloître est transformé en cimetière lors de l'épidémie de peste qui sévit de 1625 à 1640. En 1642, les moines de Saint-Maur décident de la construction d'une nouvelle abbaye : 1642 à 1679.

A la révolution, l'abbaye devient bien national, les tronchétois la rachètent et la paroisse est créée en 1826.

Le bâtiment conventuel a été détruit en 1854.

En 1685, l'abbaye du Tronchet était ainsi décrite :
"L'église, dortouer, cloîstre, lieux réguliers, cours et autres logements contiennent en fonds environ 2 journaux, avec un jardin devant, dudit dortouer, clos de murailles et contenant un journal.
Un grand clos que les religieux ont fait entourer de murailles, contenant 9 journaux de terre, joignant d'un costé les murailles de l'enclos du Seigneur abbé et d'autre costé l'estang où est le moulin à eau dépendant de ladite abbaye.
La maison abbatiale avec un autre corps de logis servant d'écurie et autres offices, avec une grande cour au devant, et un jardin au derrière, au coin duquel est un pressouer.
Plus, un autre jardin, fermée de murailles, au bout duquel est une pièce nommée la Couldraye, le tout clos de murailles, contenant 4 journaux.
Un verger derrière les écuries, dans lequel est un colombier, contenant un journal et quart de terre et pareillement clos de murailles.
Au devant du logis abbatial, une grande place vague appelée le Vieux-Cimetière. "

1. Eglise abbatiale
2. Choeur des moines
3. Sacristie
4. Chapelle
5. Réfectoire
6. Despenses (resserre)
7. Cuisine
8. Salle d'hostes
9. Boulangerie
10. Chambre d'hostes
11. Aumônerie
12. Cloître


Cloître, vue de l'extérieur

L'église paroissiale

L'église paroissiale constituait autrefois la chapelle de l'abbaye.

(Source, wikipedia)
Le Tronchet s'est constitué historiquement autour de l'abbaye du Tronchet. Dès la fin du XIe siècle, un lieu de prière existait dans la forêt, habité par Gautier, miraculeusement guéri de la lèpre par un religieux de passage. Une pieuse communauté se forma alors à cet endroit. Une église fut fondée en 1140 et un couvent vers 1150.

L'abbaye fut pillée et saccagée pendant la révolution française et elle fut en partie démolie au XIXe siècle puisqu’en 1854 on vendit une partie de ses pierres pour la construction des quais de Saint-Servan et pour l’édification du presbytère de Roz-Landrieux. Des paroissiens luttèrent pour sauver l’édifice, tel l’abbé Caperan, qui dès 1810, tenta de redonner vie aux ruines, et obtint en 1826 que le Tronchet soit érigé en paroisse, tels les habitants du village du Tronchet qui se cotisèrent pour acheter des bâtiments cette même année 1826. En 1856, l’architecte Albert Beziers-Lafosse sauvera l’édifice en réduisant le chœur et en restructurant le bâtiment. Ces travaux d’envergure sauveront l’abbaye de la destruction totale. 147 ans plus tard, une nouvelle réhabilitation, au delà de la réparation normale de l’outrage du temps dû à un entretien défaillant pendant ce siècle et demi, a redonné à cette église abbatiale une partie de l’aspect qu’elle avait à sa naissance : voûte en bois, corniches, vitraux, enduit, fresque apparente.

Retour index
Retour Bretagne - Septembre 2009
accueil toutes les publications par carte mailto:photos@piganl.net livre d'or