Retour index
accueil toutes les publications par carte mailto:photos@piganl.net livre d'or

La Roche d'Oëtre

SITUATION GEOGRAPHIQUE
Pays : France
Département : Orne
Commune :
Saint-Philibert-sur-Orne

La Roche d’Oëtre est située en plein cœur de la Suisse Normande à la limite départementale du Calvados et de l’Orne à proximité de la commune de Saint-Philibert-sur-Orne.

Quand on pense à la Normandie, ce n'est pas le mot montagne qui nous vient à l'esprit, mais la Roche d'Oêtre constitue une partie des anciennes montagnes de Normandie, les plus vieilles de France, âgées de deux milliards d'années et qui auraient culminées à plus de 5000 mètres de haut.

Bien que le site soit assez célèbre en Normandie, ce n'est pas le lieu le plus haut du massif armoricain puisque celui se trouve au Mont des avaloirs.

La particularité du site est son à-pic : 118 mètres au dessus de la vallée.

La roche porterait un nom d’origine grecque : « Oëtre » qui signifierait terre aride, brûlante, desséchée par le vent du Sud.

Une des parois rocheuses a pris le nom de profil humain.

La roche d'Oêtre est un promontoir de poudingue et arkose, composé de galets de quartz dans une matrice gréseuse. Il s'agit en fait d'un dépôt détritique qui s'est formé il y a 540 millions d'années, au moment du retour de la mer sur des roches déformées à la fin du Précambrien. Elles ont été ensuite érodées et replissées en synclinal il y a 350 millions d'années.
(source : magazine "itinéraire de Normandie" n°12).

La légende des fées
Evidemmént un tel site ne pouvait rester indifférent aux légendes populaires. Ici, comme à Mortain, ce sont les fées qui consituent la légende. La légende n'est cependant pas très appuyée.

La Roche d'Oëtre est le lieu de rencontres des fées qui y disposent d'une chambre pour leur confort. Cette "chambre" est en fait une grotte assez difficile d'accès qui se trouve dans le fameux à-pic de 118 mètres.


Une vue impressionnante sur la forêt avoisinante qui cache les méandres de la rouvre

Au pied de l'à-pic, caché par une immense forêt verdoyante, serpente un torrent : la Rouvre. Cette partie là de la forêt constitue le point le plus sauvage, il est cependant facilement accessible en canoë-kayak pour les amateurs.


Randonnée 2010 en Roche d'Oëtre : le
sentier du granite

Retour index
accueil toutes les publications par carte mailto:photos@piganl.net livre d'or