Retour index
accueil toutes les publications par carte mailto:photos@piganl.net livre d'or

Les sources de la Sarthe

Un week-end dans l'Orne. Je n'avais pas pris la route pour trouver les sources de la Sarthe, mais sur le chemin je croise un panneau qui m'indique le site, donc je m'arrête.
En fait je ne savais même pas que la Sarthe prenait sa source dans l'Orne :-(

Sur le site "principal" se trouve un panneau expliquant la formation de cette source dans la région.

Le sous-sol de la région de Soligny-la-Trappe est constitué par plusieurs formations sédimentaires superposées d'âge cénomanien (période crétacée) déposées dans une mer recouvrant l'ensemble du bassin parisien entre -96 et -91 millions d'années.

L'érosion récente quaternaire a profil le relief actuel dans ces terrains. La région basse de St Aquilin de Corbon possède un sous-sol formé de craie. [...]

Les eaux de pluie qui s'infiltrent sur le plateau s'accumulent à la base des sables poreux au-dessus d'une couche de marnes peu perméables.

La nappe phréatique ainsi formée alimente un chapelet de petites sources en contrebas de la côte : ainsi prend naissance la source de SomSarthe. Le ruisseau formé coule d'abord dans les marnes, puis disparait en s'infiltrant dans la craie sous-jacente fissurée. Il rejoint ainsi une nappe d'eau souterraine plus profonde qui engendre à son tour des sources plus importantes, comme celle qui apparait sous le bourg de St Aquilin de Corbon et qui nourrit le cours définif de la Sarthe. [...]
P. Juignet - département de Géologie de de l'universite de Caen.

Soligny-la-Trappe - La source de SomSarthe

Dans la région on trouverait 7 sources au total qui formeraient la Sarthe. L'une d'elle est Somsarthe, à proximité de l'abbaye de Soligny-la-Trappe.

Cliquez sur le lien pour voir la carte présentant l'emplacement des 7 sources

Wiki : La rivière Sarthe prend sa source à une altitude de 252 mètres, sur la commune limitrophe de Soligny-la-Trappe, au lieu dit "Somsarthe", où elle disparaît après quelques dizaines de mètres pour réapparaître en résurgence à Saint-Aquilin-de-Corbion, en aval de l'église, avant de rejoindre le département éponyme voisin après avoir traversé Alençon.

Saint-Aquilin de Corbon - La fontaine Saint-Clair

A Saint-Aquilin de Corbon, au lieu-dit Le Trésor, se trouve la fontaine Saint-Clair, l'une des sources de la Sarthe.

C'est un petit édifice rond en pierres et briques avec un toit en coupole surmonté d'une croix.

Sur le site de la mairie (http://www.staquilin.org/), on trouve l'explication suivante :

L'Histoire locale dit que Saint-Clair vécut au XIème siècle. Né à Rochester, il vint en Gaule où il se fit moine puis ermite. Il fut ordonné prêtre par l'évêque de Coutances. Son culte est établi à Saint-Evroult où il se retira dans un ermitage en forêt, pendant plusieurs années. Il prêcha dans toute la région et cette petite fontaine témoigne probablement de son passage. Les fidèles s'y rendaient en pèlerinage afin de l'invoquer pour les maux d'yeux.

Saint-Aquilin de Corbon - La résurgence de la Sarthe

Un bœuf s'étant noyé dans le bassin, les habitants entreprirent de le combler et le réduisirent à 3 m de profondeur et diamètre, les eaux prirent leur direction sous terre et repartirent dans leur lit ordinaire, au-dessous de l'église de St Aquilin de Corbion. L'ancien lit est sec et presque comblé dans sa partie supérieure.


En bas du chemin au pied de l'église

Retour index
accueil toutes les publications par carte mailto:photos@piganl.net livre d'or