accueil accueil toutes les publications par carte mailto:photos@piganl.net
Retour index

Ruines de l'abbaye de Saint-Wandrille

 

L'abbaye a été fondée en 649 par saint Wandrille, ancien ministre du roi Dagobert. Abbaye bénédictine, les lieux accueillent toujours une communauté monastique active.

Pour visualiser le diaporama complet de l'abbaye cliquez sur ce lien.

Sur la place du bourg de Saint-Wandrille se dresse tout d'abord l'église paroissiale, dont voici la photo ci-contre.

Les photos ci-dessous présentent quelques vues de l'intérieur de l'église paroissiale.

A côté de cette église, se trouve un grand portail avec l'inscription FONTANELLE. Il s'agit de l'entrée de l'abbaye, construite par le marquis de Stacpoole vers 1865, en imitation d'un portail du château de Fontainebleau, ornée d'un fronton du 17ème siècle aux armes de la congrégation bénédictine de Saint-Maur.

En entrant, par le petit portail à proximité, on se trouve dans l'avant-cour datant du XVIIème siècle (1754-1757).

La grande porte visible sur la photo ci-dessus s'appelle la porte de Jarente, du nom d'un abbé.
Le pavillon de gauche est dit "de la Nature" ou "de l'Hospitalité"
Le pavillon de droite (non présenté sur la photo ci-dessus) est dit "de la Grâce" ou "de la Piété"

Après ce pavillon, nous pénétrons dans une deuxième cour où se trouvent les ruines de l'ancienne abbatiale Saint-Pierre.

A proximité des ruines de l'abbatiale se trouve une petite chapelle dédiée à Notre-Dame, la chapelle Notre-Dame de Caillouville la Neuve.
La petit chapelle consacrée en 1977 fut construite des mains mêmes des moines entre 1952 et 1968.
Dans le prolongement de la chapelle Notre-Dame de Caillouville sont inhumés les moines décédés depuis 1972.

Il y a d'autres bâtiments dans l'enceinte de l'abbaye, ceux-ci étant toujours usités par les moines sont soumis à des visites plus strictes. Pour une autre occasion donc ...

Pour le diaporama complet, cliquez ici.

 


 

Retour index

accueil accueil toutes les publications par carte mailto:photos@piganl.net