Précédent : Hoi An, tour de ville

Retour index Vietnam

Suite : Hoi An, la pagode Phuc Kien

Hoi An, le pont couvert japonais

Le pont japonais, aussi appelé «Lai Vien» (le pont des amis des pays lointains), est l'un des plus vieux ponts de Hoi An.

Il s'agit d'un pont-pagode de 18m de long sur 3m de large.

Les japonais désireux de relier leur quartier à celui de leurs amis voisins les chinois, ont été à l'initiative de la construction de ce pont. Il relie les quartiers de Cam Pho et de Minh Huong.

Le pont est couvert d'une toiture de tuiles jaunes et vertes qui protège aussi bien les passants des intempéries que du soleil.

Au centre, le pont abrite un petit oratoire dédié à un mandarin chinois, Dac De, et à Tran Vu, le génie vénéré des marins.

A ses extrémités, le pont est gardé par une paire de singes et une paire de chiens car il aurait été construit en trois ans, entre l'année du singe (1593) et l'année du chien (1595).

Le pont couvert japonais est un symbole national du Vietnam, on le retrouve sur les billets de 20 000 dongs.

Précédent : Hoi An, tour de ville

Suite : Hoi An, la pagode Phuc Kien