Article mis en ligne en août 2010.
Article mis à jour le 19 décembre 2018.

Retour  la page d'accueil Voir toutes les publications par carte Pour m'crire
Laissez un commentaire Suivez mon actualit sur facebook
Retour index

Eglise vivante et parlante du Menil-Gondouin

 

SITUATION GEOGRAPHIQUE
Pays : France
Département : Menil-Gondouin
Commune : Orne

Eglise relativement célèbre dans l'Orne, je l'avais découverte une première fois complétement par hasard, mais n'avais alors pu pénétrer l'enceinte de l'édifice.

Comme j'ai l'occasion d'y repasser de temps en temps, c'est à l'occasion d'un énième passage que j'ai enfin pu voir la richesse intérieure du bâtiment.

Connue sous le vocable d'église parlante et vivante du Menil-Gondouin, celle-ci est en effet célèbre pour ses nombreuses décorations intérieures et extérieures, oeuvre d'un ancien abbé de la paroisse.

On aime ou on n'aime pas, mais la vision, ne serait-ce qu'extérieure ne laisse pas indifférent, c'est pour le moins surprenant !

Petit tour de la façade extérieure, déjà bien peinturlurée pour une première appréciation.

La première pierre de l'église de Menil-Gondouin fut bénite le 16 juin 1870.

Trois ans plus tard, l'abbé Victor Paysant y est nommé curé alors que l'église n'en est encore qu'au gros oeuvre.

A l'initiative de son nouvel abbé, elle sera décorée et meublée d'objets, statues et tableaux recueillis dans de multiples voyages, pélerinages, explorations dans la contrée.

Entre 1873 et 1921 le sol et les murs se sont couverts d'écritures saintes et de citations peintes ou gravées.

L'église devient un "musée chrétien", une "église vivante et parlante".

"Pour exécuter ce qui a été fait, j'ai beaucoup prié, souffert et fait tous les sacrifices possibles ... j'ai étudié chaque chose, souvent de longues années et tout ménagé d'avance ... pour m'en assurer (de visu), j'ai parcouru, à pied, 35000 lieues (environ 150000 km) - ainsi tout a été fait à coup sûr et payé comptant au fur et à mesure de l'exécution"
(Abbé Victor Paysant)

Zoomons un peu sur certains détails de cette étrange église ... Et il ne s'agit là que d'une partie des "mots".


"Comme à la porte du Paradis
Courage, bon et fidèle serviteur,
entrez dans la joie de votre Maître.


Ah ! laissez-moi vous dire la consolation que donne le sourire de cette vision.


Rien de souillé dans le ciel ni d'impur dans l'église


Le souverain maître qui juge, récompense ou punit. Christus Finis et Corona.


Ce que la providence m'a fait voir, comprendre, aimer, goûter, délices de l'esprit et du coeur, reconnaissant, j'en fais part de bon coeur aux bons esprits. Paysant. Curé.


Hommage à Dieu l'Maître.

Il faudra quand même noter que les peintures que l'on voit aujourd'hui sont probablement toutes issues d'une restauration récente, car, en effet, craignant que le curé ait souillé la bible, le diocèse fit effacer toutes les fresques à la mort ce dernier en 1921. La réhabilitation de 2004-2006 nous remet donc l'église dans sa splendeur "d'antan".


L'église - bas de la façade côté épitre

Je n'ai malheureusement pu trouver de photos sans les fresques actuelles ... si certains en ont, qu'ils n'hésitent pas à me les faire parvenir :)

Entrons maintenant dans le coeur de l'édifice ... là où les peintures et les mots se poursuivent.

Difficile de n'en sélectionner qu'une partie, ... voire même difficile de prendre le temps de tout observer, de tout lire ! Du sol aux murs, plein de mots, plein de locutions latines ... seul le plafond reste d'un blanc immaculé ... à l'exeption d'un alleluia en lettre d'or au dessus du choeur !


L'éternel guide nos pas ...


Des saints, des prénoms ...


Des saints, des prénoms ... jusqu'au pied de l'autel ... "Dei amour"

Même les meubles n'échappent pas aux messages divins ...


La chaire ... colorée


Le confessionnal
"Le présent est sanctifié. L'avenir est perfectionné. Le passé est réparé."

L'intérieur semble différer un peu des cartes postales d'époque ... probablement dû à la disparition de nombreuses sculptures et objets.


Vue du choeur de nos jours


Vue intérieure de l'église vers la sortie


Carte postale ancienne - Vue intérieure de l'église vers la sortie


Creator Omnium ... Ma loi c'est la vie

L'ensemble est très chargé, mais on n'en a pas encore fait le tour et en plus on trouve toujours des détails à photographier, alors en voilà encore un peu ;)


Carte postale ancienne - Vue intérieure de l'église vers la sortie


Carte postale ancienne - Vue intérieure de l'église vers la sortie


Carte postale ancienne - Vue intérieure de l'église vers la sortie


Pourquoi dans cette église toutes ces statues, ces tableaux, ces images

Pourquoi dans cette église toutes ces statues, ces tableaux, ces images ? Non, il ne s'agit pas d'un vrai livre, mais bien là encore d'une peinture qui nous renvoie cette question et qui apporte la réponse si tant est que vous prenez le temps de lire le tout !

Je vous en extrais un morceau :

"Après cela, il est facile de comprendre qu'une église particulière qui a duré 800 ans, dont les prêtres et les fidèles ont toujours été pieux, généreux, pleins de bon goût et de respect, a du dans cette longue suite de siècles se remplir d'une multitude de témoignages. C'est ce qui explique le grand nombre de statues, tableaux et images que les saintes églises de Menil Gondouin, Ste Honorine et du Sacq nous ont conservé depuis 800 ans qu'elles existaient. Un bonheur en France, et en particulier dans notre diocèse, ces églises bien gardées par leurs prêtres et leur fidèles aussi distingués que pieux, avaient échappé à la destruction impie et au vandalisme des protestants, des jansénistes, des prétendus philosophes et des affreux révolutionnaires de 1793."

Pour la suite de la lecture il faudra vous rendre sur place, car c'est maintenant à vous de découvrir les petits trésors de cette église ... ce "livre" n'est pas le seul !

Terminons par le portrait de l'abbé ... encore une peinture dans l'église ... Ce devait être un sacré personnage !


Tableau-peinture de l'abbé Paysant à l'intérieur de l'église

Si vous avez un doute, prenez ces vieilles cartes postales présentant l'abbé Paysant ... c'est assez rare de présenter ainsi un curé ainsi !

Sortons maintenant de l'église ... "Sortons de ce lieu brillant comme le jour"


"Sortons de ce lieu brillant comme le jour"

 


 

Retour index

accueil accueil toutes les publications par carte mailto:photos@piganl.net