Retour index
accueil toutes les publications par carte mailto:photos@piganl.net livre d'or

Souzy-la-Briche - les carrières de Madagascar

SITUATION GEOGRAPHIQUE
Pays : France
Département : Essonne
Commune : Souzy-la-Briche


Circuit "Pétale de Madagascar", 6km, randonnée annoncée de 2 heures.

A l'arrivée, mon GPS indique 6,4km, quant à la durée peu importe, il faisait un beau soleil, presque le premier de la fin de l'hiver, donc on a pris le temps de flâner en cours de route !

Stationnement sur le parking de Souzy de la Briche, direction le lavoir, source de la Boelle, puis très vite on s'insère dans la forêt.

De là au moins une bonne heure de marche dans la forêt, rien de particulier à signaler (si ce n'est que ça monte pas mal !).


Dans la forêt


le sentier du "renard bleu"


Fin de la forêt, la carrière est au bout du sentier

Puis, la forêt se fait moins dense, ç'ayez nous sommes arrivés aux carrières de Madagascar.

Il s'agit de carrières de grès exploitées de 1875 à 1942. Les pavés qui en sortirent servirent notamment à paver les rues de Paris.

Les dalles de grès de Souzy-la-Briche ont une épaisseur de 3 à 5m, parfois encore enfouies sous plus de 7,50 m de terre.


le sentier le long d'un des bras de la carrière (à droite), 3 à 5m de hauteur


les pieds dans la bruyère, le long de la falaise de la grès

Leurs origines s'apparentent à celles des "Sables de Fontainebleau", un sable quartzeux très pur. Il y a plus de 30 millions d'années quand la mer se retira, révélant le sable, les dépôts de calcaire, dit "Calcaires d'Etampes" commencent à se déposer.


On peut encore apercevoir les anciennes marques du travail du carrier lorsqu'ils détachaient un bloc de la falaise (à gauche)
La couleur plus oxydée de la falaise est dû au ruisselement de l'eau qui sort de terre et s'écoule le long des parois

Le nom de "Madagascar" aurait été attribué par les ouvriers ayant travaillé dans des pays lointains en référence aux conditions de travail. D'autres lieux aux alentours ont été baptisés Transvaal ou Cayenne en référence à la pénibilité du travail de carriers.


Ancienne trace du travail des carriers


Un bout de sentier entre deux bras de la carrière de grès

Le pavage d'une chaussée de 1km de long sur 6m de large représente 210 000 pavés. Un ouvrier produit 13 000 pavés par an, donc pour paver 1 km il faut employer 16 ouvriers pendant 1 an.

Il parait que les carrières de Madagascar sont considérés comme propriété privée des présidents de la République, suite à une donation d'un propriétaire privé.


Au sommet de la falaise de grès


Du grès et du sable

La carrière de Madagascar se situe dans la vallée de la Renarde.


Carrières en morceaux


Détail d'un grès silicieux quartzeux

Pour terminer et se donner une idée de ces carrières lors de leur exploitation au début du XXème siècle, ci-dessous deux vues d'époque.

Retour index
accueil toutes les publications par carte mailto:photos@piganl.net livre d'or