Retour index
accueil toutes les publications par carte mailto:photos@piganl.net

- - Chartres - -
La maison du saumon
L'escalier de la Reine Berthe

SITUATION GEOGRAPHIQUE
Pays : France
Département : Eure-et-Loir
Commune : Chartres
La maison du saumon

Au 8-12, rue de la poissonnerie à Chartres se trouve la maison du tourisme, communément appelée maison du saumon.

Il s'agit d'une maison à colombages construite dans les années 1500.

La maison doit son nom à une sculpture d'un saumon.

La place de la Poissonnerie constitue un très bel ensemble architectural qui regroupe la maison du Saumon ainsi que la maison de la Truie qui file. En effet ce quartier était attesté comme lieu de vente du poisson depuis le début du XVe siècle; le dernier étal a disparu après 1950.

Autrefois, la place de la Poissonnerie était entièrement entourée de maisons à pignons. Cependant elles furent démolies vers 1870 puis en 1960.

La Maison du Saumon fut habitée par Catherine Maubuisson, dame de Borville, à la tête d’un important négoce d’import export. Outre le saumon, la façade présente une Annonciation et saint Michel terrassant le dragon. En 1950, la façade et les combles de l’immeuble ont été classés monuments historiques.

Malheureusement, le 1er août 1944, des bombes incendiaires ont endommagé ces bâtiments. Les motifs animaliers sculptés au dernier étage ont été refaits au cours de la restauration dans l’esprit du XVe siècle.


Chartres - Maison du Saumon
Autrefois Hôtel du Saumon et de la Truie-qui-File, construit au XVIème siècle. Au 1er étage, on remarque sur les consoles, deux anges et un grand poisson assez semblable à un saumon; au 2ème étage, on distingue un ange et dans le coin de la dernière console de droite, une truie renversée qui file une grande quenouille.

L'escalier de la Reine Berthe


Chartres - Escalier de la Reine Berthe
Cet escalier de style gothique faisait partie autrefois d'un hôtel adossé aux murs extérieurs du château des Comtes. Il est construit en encorbellement et divisé en quatre tournants. Les moulants, cannelés en spirale, se termine à leur partie inférieure par un cul de lampe grotesque, et à leur partie supérieure par un socle qui soutient une statue.

En poursuivant son chemin vers les quartiers historiques, (prendre l'escalier qui descend après la maison du saumon), vous tomberez sur l'escalier de la Reine Berthe.

Il est situé au 35, rue des Ecuyers; il est possible de rentrer dans la cour pour l'admirer d'un peu plus près.

A cette adresse se trouve la maison hébergeant l'escalier de la Reine Berthe.

Il s'agissait autrefois de l'hôtel des consuls, appelé aussi Maison des Vieux-Consuls.

Les Consuls étaient des juges pris parmi les marchands et les négociants, pour juger rapidement certaines affaires urgentes en matière commerciale, l'ancêtre du tribunal de commerce.

Un tel tribunal de commerce existait à Chartres dans ce bâtiment depuis les années 1560, époque à laquelle la ville de Chartres avait été autorisée par Charles IX à élire 1 juge et 4 consuls, jusqu'en 1792.

C’est seulement au XVIIIe siècle que l'escalier pris le nom de Reine Berthe, en allusion à Berthe de Bourgogne, veuve du comte Eudes de Chartres en 995, remariée au roi de France Robert le Pieux et qui termina sa vie dans le château tout proche.

Retour index
accueil toutes les publications par carte mailto:photos@piganl.net