Retour index
accueil toutes les publications par carte mailto:photos@piganl.net

Le donjon de Regneville sur Mer

L'histoire du château médiéval
Le texte est tiré des panneaux présents sur le site

Le château médiéval de Regneville-sur-Mer a été érigé au plus tard au milieu du XIVème siècle.

Le château est implanté au bord de la mer sur la rive gauche de l'estuaire de la Sienne afin de dominer et protéger le port et le bourg de Régneville.

Le château était composé d'une haute cour à l'est. La grande tour, dont il ne reste que deux des quatre flancs était située au nord de la haute cour.

Face au havre, la basse cour constituait à l'origine la résidence royale de Charles le Mauvais, roi de Navarre.

SITUATION GEOGRAPHIQUE
Pays : France
Département : Manche
Commune : Régneville-sur-Mer

En 1364, Charles V monte sur le trône de France. Les bandes de Charles le Mauvais, alliées aux anglais, tiennent la Normandie en s'appuyant sur de nombreux châteaux. Celui de Régneville connait alors d'importants travaux de renforcement des fortifications.


Vue extérieure du château et du donjon

Après la tentative d'empoisonnement du roi de France par un familier du roi de Navarre en mars 1378, le roi envoie saisir la forteresse par ses troupes. Elle sera prise en mai 1378.


Bâtiments nord de la cour

Le fils de Charles V rendra ses terres à Charles de Navarre en 1380. En 1404, Charles III, fils du Mauvais cède la Normandie au roi de France, et Regneville réintègre ainsi définitivement le domaine royal.


Bâtiments sud de la cour

La guerre de cent ans laisse le château en triste état, et il faut attendre Roulland de Gourfaleur en 1582 pour que débutent des travaux : le site de la basse cour est fortement transformé et les douvres recreusées.


Le château et ses douves, du côté de l'ancien pont-levis vers le havre

C'est en 1626 que le roi Louis XIII ordonne la démolition de l'ensemble des fortifications des villes qui ne sont pas aux frontières. En 1637, Isaac II de Pienne, toujours prêt à s'insurger contre l'autorité royale, attire l'attention sur lui, et décision est prise de râser le château.

Le donjon, rempli de poudre, éclate et se fend dans toute sa hauteur, tout au long de l'escalier à vis.

Le donjon de Regneville avec sa silhouette spécifique est devenu au fil des ans le symbole de la cité. Son imposante masse domine les vestiges du château.

Malgré une architecture archaïque pour l'époque, le donjon semble avoir été érigé au XIVème siècle. Il reprend le plan carré et les contreforts d'angle caractéristiques des donjons romans.

Implantée dans l'angle nord-est de la haute cour, c'était une tour rectangulaire d'une vingtaine de mètres de haut, dont l'épaisseur des murs dépassait les trois mètres. Qautre étages, dont trois voûtés, étaient desservis par un escalier à vis, refait au XVIème siècle. Au rez-de-chaussée, une cave servait à stocker les réserves.


gravure anglaise de W. Skelton (début XIXème)


Le hâvre de Régneville

Retour index
accueil toutes les publications par carte mailto:photos@piganl.net