accueil accueil toutes les publications par carte mailto:photos@piganl.net
Retour index

Abbaye du Bec-Hellouin

SITUATION GEOGRAPHIQUE
Pays : France
Département : Eure
Commune : Le Bec-Hellouin

L'une des plus célèbres abbayes de l'Eure, l'abbaye du Bec-Hellouin. Fondée en 1034, l'abbaye du Bec-Hellouin est une abbaye bénédictine.

En arrivant à proximité de l'abbaye, vous découvrirez un très beau petit centre de ville aux maisons colorées.


Quand on pénètre dans l'enceinte de l'abbaye, la première chose qui s'impose est la celèbre tour St Nicolas. Viennent ensuite les anciens bâtiments de l'abbaye restaurés.


La tour Saint-Nicolas

La tour Saint-Nicolas fut construite dans la 2ème moitié du XVème siècle et servait de clocher.


Le sommet de la tour Saint-Nicolas

C'est une construction carrée de plus de onze mètres de côté, de style anglo-normand. Jusqu'en 1810, elle était surmontée d'une flèche de quinze mètres de haut qui fut anéantie par un incendie. Les cloches ont été détruites à la Révolution. Chaque angle possède un contrefort surmonté de deux statues monumentales représentant sainte Marie, saint Benoît, saint Nicolas, saint Jean, saint Michel, saint Jacques, saint Louis et saint André. Sur la face occidentale, est inscrit en latin : « Marie », « Sauveur du monde prends pitié », « Jésus-Christ est fils de Dieu », et sur la face est : « Jésus est fils de Dieu ».
© wikipedia

Trois des statues monumentales de la tour Saint Nicolas
Saint Jacques, Saint Jean et Saint Nicolas


Une fleur de lys, l'un des symboles du blason de l'abbaye


Les inscriptions en latin de la tour St Nicolas

L'abbaye se compose aujourd’hui de la salle capitulaire, du cloître (xviie siècle) et des majestueux bâtiments conventuels (xviiie siècle). La grande église abbatiale (xive siècle) ne possède plus que ses fondations (l’église actuelle se trouve dans l’ancien réfectoire). L’ensemble est dominé par la puissante tour Saint-Nicolas (xve siècle).

En 1045, la création de l'école du Bec apporte la célébrité à cette abbaye. Devenu un important centre intellectuel au XIème siècle, de nombreux futurs légats et évêques, ainsi que le fuure pape alexandre II, y furent leur études. En 1000 ans, elle apporta également trois archevêques à la cathédrale de Cantorbéry.


La nouvelle église abbatiale


Intérieur de la nouvelle église abbatiale

La révolution, comme nombre de monuments religieux, lui apporta la ruine.


Les restes des fondations de l'ancienne église abbatiale


L'ancien lavoir
L'abbaye est entourée d'eau, très plaisant

 


 

Retour index

accueil accueil toutes les publications par carte mailto:photos@piganl.net