accueil accueil toutes les publications par carte mailto:photos@piganl.net
Retour index

Château de Boulogne

SITUATION GEOGRAPHIQUE
Pays : France
Département : Ardèche
Commune : Saint-Michel-de-Boulogne

Quand on arrive au château de Boulogne, c'est la porte d'entrée que l'on remarque, après le reste est dérisoire. Quelle étrange porte !

Le château ne se visite pas, il est fermé par arrêté municipal, mais il est possible d'en faire le tour.

En vous garant sur le parking, une chaîne vous interdit d'approcher le portail monumental, mais il est quand même difficile de résister, un petit coup d'oeil au près est vraiment nécessaire. En plus, il faisait presque nuit quand je m'y suis rendue, donc la luminosité n'aidant pas, l'approche était indispensable !


L'entrée avec son portail monumental et les deux tours de garde
On peut déjà y apercevoir les colonnes torsadées, et on y devine quelques sculptures de la façade

Avant de le découvrir en détail, une carte postale du début du XXème siècle pour se donner une belle idée.

De style maniériste et baroque, doté de deux colonnes torses, il présente une originalité et évoque la fin du XVIIème ou le début du XVIIIème siècle.

Ce portail monumental, porte d'entrée du château, également appelé portail renaissance, est muni d'une sculpture de la tête de Marie de Langeac.

Derrière ce portail renaissance, une vue intérieure des ruines du château de Boulogne.

Le château de Boulogne est un château médiéval du XIème siècle, la plus importante et la plus belle forteresse gothique du vivarais.

Au XIème siècle, seuls un donjon carré et une chapelle existaient.

Le château de boulogne a été construit sur un escarpement rocheux bordé de deux petits cours d'eau, et protégé à l'est par un large et profond fossé.

Sa position stratégique permettait de maîtriser les chemins menant au Puy-en-Velay et au col de l'Escrinet.

Le donjon fut construit par les Poitiers au XIIIème.

Raoul Lestrange, propriétaire en 1384, érigea trois tours rondes, accentua la fortification, couronna le donjon d'un machicoulis, et conçu peut-être le chatelet d'entrée ainsi que la barbacane disparue, reliant les tours et le logis principal du seigneur.

La Salle des Gardes, les écuries, le grand pont terrasse de l'entrée et le portail renaissance datent de cette époque

En 1510, Louis de Lestrange construisit la grand salle d'armes voûtée et prépara l'achèvement de la seconde enceinte avec porte monumentale.

C'est également à cette même époque qu'est construite la grand tour circulaire du nord-ouest.

Le château est transformé en résidence renaissance au XVIème siècle, vers 1550.

Le fossé de la fin du Moyen-Age est couvert d'un boulevard (grande voûte). Le porte renaissance est précédée d'un pont-levis et encadrée par deux tours de garde.

René de Hautefort, en épousant Marie de Lestrange, seule héritière, en 1579 transféra à sa maison la seigneurie des Boulogne. Ce dernier réalisa des aménagements grandioses : le décor, les terrassements et voûtes des abords, la liaison sur machicoulis et trompes dangle des poternes d'entrée et du pont-levis.

Le portail tel qu'on le voit aujourd'hui a probablement été remanié après les guerres de la première moitié du XVIIème siècle.

Durant la Révolution de 1789, les vassaux envahirent le château pour confisquer les poids et mesures qui servaient au calcul des redevances seigneuriales.

Le château épargné par les guerres de Religion et la Révolution fut vendu comme bien national.

En 1820, un habitant de la région l'acheta et commença à le dépécer.

Le château est classé en 1917, et depuis 1970 le château est consolidé.


Le fossé


Le fossé, vue vers le boulevard


La partie renaissance


La double enceinte fortifiée et la tour nord-est


La tour nord-est


Le réduit de tir


Vue des ruines du château


Vue des ruines du château depuis la route



 


 

Retour index

accueil accueil toutes les publications par carte mailto:photos@piganl.net