Retour index
accueil toutes les publications par carte mailto:photos@piganl.net

Saint Gérand le Puy, le lavoir dodécagonal

SITUATION GEOGRAPHIQUE
Pays : France
Département : Allier
Commune : Saint-Gérand-le-Puy

Un lavoir dodécagonal, c'est à dire un lavoir avec une toiture à à 12 pans.

A moins d'une vue aérienne, c'est très difficile à apprécier, mais on fera quand même le comptage histoire de vérifier ! A contrario, la reconstitution intérieure avec mannequins est très appréciable.


Il convient de vérifier que le compte est bon ==> lavoir dodécagonal = 12 pans.
Le compte y est :-)

Il s'agit d'un lavoir d'hiver du XIXème siècle, restauré récemment.

Selon un panneau sur le site il n'existerait en France que trois lavoirs ayant cette forme.

"Son toit pentu en ardoise permet de recueillir les eaux de pluie pour le lavage, tout en abritant l'espace situé près du bassin. Il reste trois cheminées sur quatre qui permettaient de chauffer le lavoir et de fournir les cendres utilisées comme détergent. Un second bassin utilisé pour la saison estivale, un petit bâtiment dépendant pour les lavandières, et des fils pour étendre le linge qui étaient situés aux abords du lavoir ont disparu. La richesse de cette architecture laisse penser qu'il a été financé au moins en partie par une bourgeoisie nombreuse et aisée à Saint Gérand le Puy. Sa création a peut être bénéficié des 600 000 francs mis à disposition par l'état, à travers une loi de 1851, pour les Communes n'ayant pas les moyens suffisants pour se doter d'un lavoir. Cette mesure s'inscrivait dans la continuité des théories hygiénistes du XIXème siècle, en faveur d'un développement de la salubrité publique." (copyright un panneau de la mairie à l'entrée du site).


L'intérieur du lavoir

Sur le site du lavoir, se trouve également une dernière curiosité.

==> Une boule de stromatolithes
C'est bon je vous ai perdu ? Rassurez-vous j'ignorais aussi ce que c'était :-)
En gros c'est une empreinte de tronc de palmier datant du miocène inférieur (21 millions d'années !). Cette empreinte a été découverte dans une carrière de la commune.

Je présume que cela veut dire qu'il y a 21 millions d'années, il y avait des palmiers dans l'Allier. C'est pas forcément là que je les aurais situé si on m'avait posé la question!

Retour index
accueil toutes les publications par carte mailto:photos@piganl.net