accueil accueil toutes les publications par carte mailto:photos@piganl.net
Retour index

Mont Gerbier de Jonc, les sources de la Loire

SITUATION GEOGRAPHIQUE
Pays : France
Département : Ardèche
Commune : Sainte-Eulalie

La Loire, que n'avez-vous pas appris à l'école sur ce célèbre fleuve ?

Personnellement voilà ce que je me rappelais : plus long fleuve de France prenant sa source dans le Massif-Central, près de 1000 km de longueur.

Quelques précisions supplémentaires donc : sa source officielle se situe à l'est du Massif Central, plus précisément en Ardèche, au Mont Gerbier de Jonc, située dans la commune de Saint-Eulalie.
De là, le plus grand fleuve de France parcourera très précisément 1013 km avant de se jeter dans l'Océan Atlantique.

On lui attribue trois sources : la source géographique, la source véritable et la source authentique.

La « source géographique » coule dans un bac en pierre à l'intérieur d'une vieille grange.
La « source authentique » symbolise, par le monument érigé en 1938 par le Touring club de France, la source de la Loire.
La « source véritable » correspond à la source officielle indiquée sur le plan cadastral no 87

Il s'agit en fait de trois sources situées au pied du mont Gerbier de Jonc, formant trois petits ruisseaux qui se rejoignent très vite et qui forment la Loire.

Le mont Gerbier de Jonc

Drôle de nom pour cette montagne de l'ardèche. On pourrait croire qu'on y trouve plein de joncs (gerbier = ensemble de gerbes, jonc = plante à tige droite), mais en fait pas du tout.

Il s'agit d'un problème étymologique qui nous est très vite expliqué : le nom du lieu est composé d'une racine pré-celtique qui a été recomposée à partir de Gar signifiant « rocher » et de Jugum pour « montagne ».

Le mont Gerbier de Jonc est donc la montagne aux rochers, et là, visuellement, pas de problème à approuver cette étymologie :-)


Mont gerbier de Jonc, son sommet culmine à 1551 m

Le mont Gerbier de Jonc un sommet de forme très particulière, facilement reconnaissable. Il s'agit d'un suc, c'est à dire un dome de lave refroidie d'un très ancien volcan à la lave très visqueuse (5 à 10 millions d'années).

Ce dôme est qualifié de "protubérance phonolitique".

Selon la définition de wikipedia, la phonolite est une roche magmatique volcanique à structure microlithique fluidale. De couleur grise à verdâtre, elle est composée de feldspath, de feldspathoïde et d'une pâte de verre peu abondante et se caractérise par un son clair quand on frappe une dalle.


Mont Gerbier de Jonc, du côté opposé du col

Au pied du col, un panneau qu'il m'a été impossible de prendre en photo (rahh ces campings-cars garés n'importe-où !) signale le partage des eaux Atlantique/Méditerranée.

Le Mont Gerbier de Jonc est en effet une énorme nappe phréatique dont les eaux partent sur deux versants.

Celles du versant sud partent vers Sainte-Eulalie pour constituer la Loire et se jeter dans l'océan Atalntique, alors que celles du versant nord vont partir vers Saint-Martial et se jeter dans la Méditerranée via le Rhône.


Le mont Gerbier de Jonc vu du col à 1417 m

Le Mont Gerbier de Jonc est devenue le célèbre lieu des sources de la Loire car son socle granitique imperméable oblige l'eau à ressortir à l'air libre. Et c'est ainsi que nous découvrons les trois sources de la Loire.

La source authentique

Nous allons commencer par la source qualifiée de source authentique car c'est elle qui nous donne un peu de lecture avec les panneaux explicatifs et surtout c'est devant elle qu'on stationne, donc même si le regard va de suite vers la ferme aux mille autres panneaux, on va essayer de prendre un peu de temps pour lire !

Il s'agit donc de la source aménagée par le touring club en 1938.

Très honnêtement, un petit ravalement et un entretien lui ferait du bien, on est à la limite du dépotoir, et pourtant je ne m'y suis pas rendue en pleine saison. Navrant.

La source géographique

Bon, allez, on ne va pas traîner plus à la source authentique, et on va se rendre un tout petit plus en contrebas, là où c'est écrit partout "ferme de la Loire" où nous découvrirons la source géographique de la Loire.

Cette source est nommée source géographique car c'est elle qui était mentionnée autrefois dans les livres de géographie comme étant LA source de la Loire.

Elle a depuis fait l'objet de nombreuses querelles sur l'emplacement exact de la "vraie" source, mais peu importe un fleuve n'est-il de toute façon pas la somme de tous les cours d'eau qui le constituent. Ce n'est après tout pas le seul fleuve dont on remet en question soit sa source, soit son nom. Je me remémorre ici ma découverte des sources de la Marne, apprenant alors que le fleuve qui passe à Paris n'est pas la Seine !!

Si l'histoire est difficile à réécrire, la géographie ne doit pas être chose aisée non plus, et puis trois sources pour le prix d'une, ça fait une belle balade :-)


Ici, Ferme de la Loire
Source géographique de la Loire
A l'intérieur, 1ère coulée du fleuve

J'ignore si le bâtiment est ouvert en été, mais là c'est porte close. Un tuyau sort de la porte, un bon débit coule à nos pieds. C'est la source.


La source géographique de la Loire

Elle a un débit et une température ( entre 4 et 5 degrés ) constants hiver comme été.

Selon la "légende", la Loire se découvre aux yeux du touriste se déversant dans le bac de l'écurie de la ferme (derrière la porte donc).

Heureusement ma vieille collection de cartes postales anciennes viennent compléter ce que je n'ai pu voir.


Le Gerbier des Joncs, alt 1554m, Source de la Loire
Le bac de l'écurie de la Ferme de Loire, où coule la première coulée de la Loire et d'où elle s'échappe, en un murmure doux et cristallin pour le ruisseau, pour le torrent, pour le fleuve et pour la mer...

Il est fortement probable que la porte soit ouverte en pleine saison, car un bloggeur en a une belle photo que je reprends ci-dessous.


Le bac de la source de la Loire
Photo originale blog de CM, Ardèche : Balade jaune aux sources de la Loire

La source véritable

Pour découvrir la source véritable il faut se rendre à la zone cadastrale n°87 (c'est ainsi que c'est indiqué !). Un petit sentier vous y amène.

Aujourd'hui, la source véritable est le point zéro, c'est à dire l'endroit à partir duquel on commence à mesurer la longueur de la Loire.

C'est ici que l'on trouvera la célèbre pancarte sur laquelle il est inscrit: « ici commence ma course vers l'océan ».

 


 

Retour index

accueil accueil toutes les publications par carte mailto:photos@piganl.net