accueil accueil toutes les publications par carte mailto:photos@piganl.net
Retour index

Saint-Etienne, château de Rochetaillée

SITUATION GEOGRAPHIQUE
Pays : France
Département : Loire
Commune : Saint-Etienne

Château mentionné dès 1173, représentant une défense de l'accès au Forez. Assiégé et dévasté durant les Guerres de Religion, il est restauré fin 16e puis, dès 1812, est démantelé. C'est un château féodal ancré sur un bloc de quartz et en forme de polygone, flanqué à l'origine de quatre tours, dont il n'en reste plus que trois aujourd'hui.

Voilà un château que je connaissais sans l'avoir jamais vu, à peine si j'avais encore quelquechose à découvrir. Pour les collectionneurs de cartes postales, ce château rentre dans les "drouilles", c'est à dire dans les invendables de Saint-Etienne tellement il a dû être édité.

J'ai du avoir des centaines de vues de ce château entre les mains, entre les premières fois où je cherchais où était rochetaillée et que je situais le château dans le Rhône, le confondant avec le château de Rochetaillée-sur-Saone, jusqu'au moment où on se fait insulter parce qu'on en a encore classé ce château dans le mauvais département. Bref, maintenant, je peux enfin dire que je le connais.

A une des sorties de Saint-Etienne, pleine montée jusqu'au château. Petit parking à l'arrière, très facile d'accès.

Les trois tours visibles sur toutes les cartes postales sont là. Seul l'escalier très moderne échappe aux cartes postales !

Pour la plaisir, sortons une carte des fins fonds de ma collection de cartes postales.

Et ma version en photo de ce château.

A peu près similaire, non ?
(ok, j'aurais pu essayer de faire disparaître l'escalier ! Pas discret ...)

De gauche à droite sur la photo, se nomment les tours suivantes : la tour nord-ouest, la barbacane et le donjon sud.

Selon un panneau informatif sur le site, voilà ci-dessous à quoi devait ressembler ce château autrefois.

La localisation de ce château n'est pas un hasard car le précipice le rendait inaccessible du coté Nord. A la base, le bâtiment était composé de quatre tours dont il n'en reste plus que trois aujourd'hui. On dit que ce château est à "limite du partage des eaux d'Europe" ou que son toit "versait l'eau de pluie dans les 2 mers " car le Janon est un affluent du Rhône et le Furan se jette dans la Loire ( le Furan coule du côté Sud du village et se perd dans l'Océan, le Janon du côté Nord aboutit vers la Méditerranée). Repères historiques, une histoire tumultueuse

En 1173 : la "permutio", première mention du château, limite les biens de l'archevêque de Lyon Guichard et ceux du propriétaire le Comte du Forez.
En 1195, la deuxième mention apparaît dans le mandement de Rochetaillée lors d'une donation d biens à l'abbaye de Valbenoite.
Au XIIIème et XIVème siècles le château dépend des Jarez, vassaux du comte du Forez, puis des De Lignière, des De Gaste de Lupé et enfin des Arthaud de Saint Germain.
Le château tombe aux mains du capitaine calviniste Sarras en octobre 1562. Il est repris en 1589 par les ligueurs Jacques Mitte de Chevrières et Anne d'Urfé après un siège de 19 jours.
Au XVIIème siècle, le château passe aux mains de la famille Badol de Forcieu, suivit de Jacques Bernou de Nantas (vers 1 668) et enfin de M. le Baron de Rochetaillée (vers 1 812) qui à la fin de la Révolution possède des biens qui enserrent la ville de Saint-Etienne.
Au XIXème siècle, de nombreuses pierres sont vendues. En 1880, l'incendie du château de Nantas où étaient conservées les archives nous privent de l'histoire des cessions.
Le château est désormais propriété de la ville de Saint-Etienne.

De la route, l'escalier en métal qui nous conduit à la terrasse sommitale passe par la barbacane, là où se trouvent des restes d'une ancien puits ou citerne.

La barbacane aurait été construite au XVème siècle-XVIème siècle.

Une fois passée la barbacane, nous nous trouvons sur la terrasse sommitale, avec vue sur les deux autres tours, la tour nord-ouest et le donjon sud. Ci-dessous une vue de la tour nord-ouest et d'une grande partie de la cour.


La tour nord-ouest vu de la cour


Le donjon sud
vue imprenable sur un deuxième escalier en métal mais cela nous permet de découvrir un beau panorama du haut du donjon

 


 

Retour index

accueil accueil toutes les publications par carte mailto:photos@piganl.net