Retour index
accueil toutes les publications par carte mailto:photos@piganl.net

Saint-Sauvier, chapelle Saint Remy

SITUATION GEOGRAPHIQUE
Pays : France
Département : Allier
Commune : Saint-Sauvier

A Saint Sauvier, il y a une chapelle Saint Remy qui héberge une fontaine Saint Jean sous les yeux de Sainte Marie-Madeleine. Que voilà bien des saints pour une petite chapelle perdue dans l'Allier.

Après quelques kilomètres au milieu de routes qui me donnent l'impression que mon GPS me fait faire l'école buissonnière, la chapelle finit par surgir sur le bord de route.

La chapelle est fermée mais il est possible de s'adresser à un voisin.

Comme on ne va pas déranger les gens pendant le déjeuner, on va se contenter de regarder par un trou de souris.

L'intérieur semble en bois, j'y apercois l'autel, une croix et ce qu'il faut pour s'asseoir, et selon quelques sources sur le net, la charpente serait en forme de nef de bateau.

Fort heureusement, pour trouver la source - l'objet de ma présence en ce lieu -, il faut aller, par l'extérieur, du côté de la nef de cette petite chapelle.

"Reconstruite au XVIIème siècle sur un lieu probable de culte antique, la chapelle Saint-Remy abrite, à son chevet, la source Saint-Jean. L'eau, réputée miraculeuse, donne lieu à des dévotions depuis l'Antiquité.

Chaque 24 juin, la foule des pélerins se rassemblait en un mélange de dévotions et de fête païenne. Les plus âgés espéraient soulager maux d'yeux ou rhumatismes. Les plus jeunes y recherchaient vigueur ou fertilité : "les femmes infécondes et les gens des deux deux sexes s'y rendent ... on y passe la nuit pêle-mêle ... le lendemain on fait des offrandes, on boit le saint vinage...".

Face à ces désordes, le pélerinage fut interdit en 1828, mais en vain. Les autorités instituèrent, vers 1850, une foire, mais, ancré dans les moeurs, le pélerinage se poursuivit cependant jusqu'au milieu du XXème siècle."
©Topo-guide PR Guide de l'Allier à pied


Un bout du bassin, la source (sous la statue de Marie-Madeleine) et l'église vue depuis la nef

La chapelle porte le nom de Saint Remi, époque à la paroisse à laquelle de Saint Sauvier aurait été fondée (début du VIème siècle).

"A Reims, vers 530, la naissance au ciel de Saint Remi, évêque qui après avoir lavé le roi Clovis dans la fontaine baptismale et l'avoir initié aux sacrements de la foi, il convertit au Christ le peuple des francs."

Il existait déjà en ce temps et en ce lieu, une première fontaine considérée comme sacrée depuis des temps bien anciens, celte ou gallo-romaine. Présent dans la région après avoir chassé les wisigoths, et pour en finir avec les cultes paiens, Saint Remi aurait béni l'eau et guérit tous ceux qui vinrent à lui.


La source (derrière la grille)
L'eau est claire

Lieu sacré, une chapelle fut donc élevée en ce lieu. Celle actuellement en place date du XVIIème siècle. Elle fut gérée pendant plusieurs siècles par les moines convers de l'abaye cisctercienne des Pierres dans le Berry. Elle est désormais gérée par la commune de St Sauvier.

La fontaine se trouve très exactement sous la nef de l'église, derrière l'autel, dans une niche protégée.

Lorsque je partais, un pélerin s'installait les pieds dans le bassin. Le lieu semble donc toujours reconnu pour ses vertus guérisseuses.

Elle s'écoule par un petit filet d'eau dans un bassin propret.


Le bassin

Le débit de cette fontaine serait le même quelque soit la saison.


Point de sortie de la fontaine-source.


L'eau s'écoule dans le bassin

La source est située au pied d'une statue de Marie-Madeleine l'observe.


La statue de Marie-Madeleine et la source


La statue de Marie-Madeleine

Retour index
accueil toutes les publications par carte mailto:photos@piganl.net