accueil accueil toutes les publications par carte mailto:photos@piganl.net
Retour index

Road-Trip en Irlande, jour 11


[Index] [Jour 1] [Jour 2] [Jour 3] [Jour 4] [Jour 5] [Jour 6] [Jour 7] [Jour 8] [Jour 9] [Jour 10] [Jour 11] [Jour 12] [Jour 13] [Jour 14]


Magheracross

La chaussée des géants

Dunluce castle

Carreck-a-rede


Magheracross

Nous voilà en Irlande du nord (et non dans le nord de l'Irlande, mais c'est quand même le nord de l'ile, ne pas confondre). Avant la chausse des géants, dernières falaises blanches.


La chaussée des géants

Ce lieu était l'objectif principal de mon entrée en Irlande du Nord. Il me restait quelques livres sterlings en poche de mon voyage en Écosse, il pourrait pas passer a l'euro ces grands-bretons, ou moins politiquement correct quand on est dans le coin : ils veulent pas se faire rattacher à la république d'Irlande ces irlandais du nord ? L'euro c'est quand même pratique pendant les voyages. Bref, revenons a la nature : la chaussée des géants, l'une des plus belles curiosités naturelles au monde, classé a l'UNESCO. Une plage et des falaises de colonnes basaltiques. Si vous ne connaissez pas il s'agit de curiosités volcaniques. J'en a déjà rencontré en Islande (une très belle cascade) et en Écosse, mais il en existe aussi en France dans des mesures moindres.

Un audio-guide que j'ai pour une fois trouvé très intéressant et avec un son et d'une excellente qualité (et même des images, peut être utile les jours de mauvais temps).

Belle balade, ça monte et ça descend. Et après on peut aller jouer en bord de mer sur ces pavés naturels. Il ne faut pas. Aller trop tôt le matin pour éviter d'avoir le soleil au mauvais endroit. Le coucher de soleil sur ce lieu doit être magnifique.

The Giant's Causeway is an area of about 40,000 interlocking basalt columns, the result of an ancient volcanic eruption.

Around 50 to 60 million years ago, during the Paleogene Period, Antrim was subject to intense volcanic activity, when highly fluid molten basalt intruded through chalk beds to form an extensive lava plateau. As the lava cooled, contraction occurred. Horizontal contraction fractured in a similar way to drying mud, with the cracks propagating down as the mass cooled, leaving pillarlike structures, which are also fractured horizontally into "biscuits". In many cases the horizontal fracture has resulted in a bottom face that is convex while the upper face of the lower segment is concave, producing what are called "ball and socket" joints. The size of the columns is primarily determined by the speed at which lava from a volcanic eruption cools. The extensive fracture network produced the distinctive columns seen today.

According to legend, the columns are the remains of a causeway built by a giant. The story goes that the Irish giant Fionn mac Cumhaill (Finn MacCool), from the Fenian Cycle of Gaelic mythology, was challenged to a fight by the Scottish giant Benandonner. Fionn accepted the challenge and built the causeway across the North Channel so that the two giants could meet. In one version of the story, Fionn defeats Benandonner. In another, Fionn hides from Benandonner when he realises that his foe is much bigger than he. Fionn's wife, Oonagh, disguises Fionn as a baby and tucks him in a cradle. When Benandonner sees the size of the 'baby', he reckons that its father, Fionn, must be a giant among giants. He flees back to Scotland in fright, destroying the causeway behind him so that Fionn could not follow. Across the sea, there are identical basalt columns (a part of the same ancient lava flow) at Fingal's Cave on the Scottish isle of Staffa, and it is possible that the story was influenced by this.


Dunluce castle

Ça faisait longtemps que je n'avais pas croisé un château. Ça commençait a me manquer. Château bien situé, au bord d'une falaise, très carte postale. Belles vues, évidemment pas grand chose a voir a l'intérieur.

Dunluce Castle is a now-ruined medieval castle. It is located on the edge of a basalt outcropping and is accessible via a bridge connecting it to the mainland. The castle is surrounded by extremely steep drops on either side, which may have been an important factor to the early Christians and Vikings who were drawn to this place where an early Irish fort once stood.


Carrick-a-rede

Il paraît que ça fait partie des 100 choses a faire avant de mourir. Bon, donc je l'ai fait, mais j'ai pas bien compris pourquoi ça doit faire partie des 100 choses a faire ?

Traverser un minuscule pont entre deux rochers ? Bon, ok c'est un peu saisissant, mais j'ai des souvenirs plus saisissants de ponts bien moins sécurisés lors de mon trek au Népal. Et en plus la, y'a même pas 10 mètres a traverser, et vue la foule on peut même pas s'y attarder. Si on était encore a l'époque ou il n'y avait qu'une main pour s'accrocher je ne dis pas, l'effet aurait été vraiment saisissant. Bon, d'un autre côté, ça fait une belle balade et encore quelques photos de falaises en Irlande.

Carrick-a-Rede Rope Bridge is a famous rope bridge. The bridge links the mainland to the tiny island of Carrickarede (from Irish: Carraig a' Ráid, meaning "rock of the casting").It spans 20 metres and is 30 metres above the rocks below.


[Index] [Jour 1] [Jour 2] [Jour 3] [Jour 4] [Jour 5] [Jour 6] [Jour 7] [Jour 8] [Jour 9] [Jour 10] [Jour 11] [Jour 12] [Jour 13] [Jour 14]

 


 

Retour index

accueil accueil toutes les publications par carte mailto:photos@piganl.net