accueil accueil toutes les publications par carte mailto:photos@piganl.net
Retour index

Road-Trip en Irlande, jour 4


[Index] [Jour 1] [Jour 2] [Jour 3] [Jour 4] [Jour 5] [Jour 6] [Jour 7] [Jour 8] [Jour 9] [Jour 10] [Jour 11] [Jour 12] [Jour 13] [Jour 14]


Galley Head

Drombeg stone circle

Galley cove beach

Mizen head

Staigue fort

Galley head

On va commencer a trainer le long de la côte sud ouest de l'Irlande. Première des pointes a l'ouest avec un beau soleil en ce début de matinée. Le phare n'est pas accessible, c'est dommage.


Le phare au bout de la pointe


Les restes d'anciennes fortifications

The Galley Head is a headland and lighthouse outside of Rosscarbery, County Cork, on the south coast of Ireland.


Drombeg stone circle


Vue d'ensemble

Comme au nord de l'Irlande, le sud regorge de monuments préhistoriques. Ici, un endroit intéressant. Un cercle de pierres, mais également deux anciennes maisons de village où l'on apprend comment nos ancêtres savaient faire bouillir l'eau sans avoir d'allumettes ou de bois non humide (on est en irlande !).

Un bon truc pour koh-lanta. Il faut faire chauffer les pierres, puis plonger dans l'eau celles-ci peuvent amener l'eau à ébullition et tenir la chaleur pendant 3 heures. Le seul point qui n'est pas précisé c'est combien de temps il faut pour chauffer une pierre.

Drombeg stone circle is a Recumbent stone circle. The stone circle consists of seventeen closely spaced stones spanning 9.3 metres in diameter, of which 13 survive. The ruins of two round stone walled conjoined prehistoric huts and a fulacht fiadh lie just 40m west of the monument. Evidence suggests the fulacht fiadh was in use up until the 5th century AD. The larger of the huts had a timber roof supported by a timber post. The smaller hut had a cooking oven on its east side. A causeway leads from the huts to the cooking place (fulacht fiadh) featuring a hearth, well and trough in which water was boiled by adding hot stones.


L'enceinte du puits


Une des huttes


Galley cove beach

Après n'avoir presque vu que des falaises, une plage de sable.


Mizen head

J'aime bien les points septentrionaux : la pointe la plus au sud de l’Irlande.


La pointe la plus au sud de l'Irlande, Mizen Head

De belles vues et une ancienne station radio a découvrir.


Vue de la pointe et de son ancienne station radio


La station radio

Cette ancienne station est devenue un petit musée, sympathique.


Quelques appareils de la station radio


Encore quelques appareils de la station radio

Également un pont a traverser (pas le pire du séjour, celui-ci est bien costaud, il a remplacé un ancien pont dont on peut encore apercevoir les anciennes fondations).


Mizen bridge


Le pont de Mizen, permettant d'atteindre la pointe et la station radio

Perso, je préfère les escaliers à la descente plutôt qu'à la montée, mais ici les escaliers sont interdits à la descente, du coup je ne les ai pas pris du tout !

De tous les côtés de cette pointe, la vue est splendide.

Mizen Head is located at the extremity of a peninsula in the district of Carbery in County Cork, Ireland. It is one of the extreme points of the island of Ireland and is a major tourist attraction, noted for its dramatic cliff scenery. One of the main transatlantic shipping routes passes close by to the south, and Mizen Head was, for many seafarers, the first (or last) sight of Europe. The tip of the peninsula is almost an island, cut off by a deep chasm, now spanned by a bridge; this gives access to an old signal station, a weather station, and a lighthouse.

Voilà ci-dessous quelques paysages de Mizen Head.


Staigue fort

Un fort préhistorique, je crois le premier que j'ai vu en Irlande. Bon ça ressemble à ceux qu'on voit ailleurs.

Le fort circulaire de Staigue (Staigue Stone Fort) est un fort partiellement en ruine, dont on pense qu'il a été bâti au Haut Moyen Âge, probablement entre 300 et 400, comme une place forte défensive pour un seigneur ou un roi local.

Situé dans une vallée orientée vers le sud et donnant sur l'océan, le fort est entouré d'un glacis et d'un fossé de 8 m de large et encore profond de 1,80 m, tous deux visibles sur le côté Nord. Les murs du fort atteignent une hauteur supérieure à 5,5 m par endroit pour 27,4 m de diamètre et 4 m d'épaisseur.

Il a été construit sans l'aide de mortier, en appareil de pierres couchées. Des joints verticaux continus dans le mur montrent que des ouvertures ont été créées pendant la construction puis rebouchées à la fin du chantier.

Il reste des traces d'extraction minière du cuivre à proximité. L'endroit semble donc avoir été essentiellement un lieu d'artisanat et un observatoire.


[Index] [Jour 1] [Jour 2] [Jour 3] [Jour 4] [Jour 5] [Jour 6] [Jour 7] [Jour 8] [Jour 9] [Jour 10] [Jour 11] [Jour 12] [Jour 13] [Jour 14]

 


 

Retour index

accueil accueil toutes les publications par carte mailto:photos@piganl.net