Retour index
accueil toutes les publications par carte mailto:photos@piganl.net

La cathédrale Notre-Dame de Sées

SITUATION GEOGRAPHIQUE
Pays : France
Département : Orne
Commune : Sées

Une cathédrale incontournable de l'Orne. Je profite de la pause déjeuner pour la découvrir avant de me lancer à l'assaut de ma destination réelle : les sources de l'Orne, juste à côté.

"Sauvée par chaque génération de bâtisseurs, la cathédrale de Sées demeure, par sa verticalité, sa légérété et la lumière de ses vitraux, un fleuron de l'architecture gohique en Normandie."

Il est indiqué que quatre constructions chrétiennes ont précédé l'actuelle cathédrale que l'on peut visiter. Le premier édifice aurait été construit à la fin du IVème siècle par Saint Latuin, envoyé du pape Boniface Ier. Il sera le premier évêque de Séez.


La chapelle Saint Latuin

Selon la légende Latuin est le premier evêque de Sées. A quelques mètres de la cathédrale actuelle, il donnait le baptême chrétien dans l'Orne.

La tradition raconte qu'à son arrivée à Sées, Latuin se réfugia chez une veuve dont la fille était aveugle à la naissance et il la guérit, ce qui lui valut une solide réputation de thaumaturge. Confronté à l'hostilité des milieux religieux païens, il se retire dans la forêt de Cléray (Belfonds) où il bâtit un oratoire à proximité d'une fontaine et poursuivit sa mission d'évangélisation.

Il est mentionné que l'église aurait été originellement dédié à Saint Gervais et Saint Protais. La double dédicace à l'Assomption de la Vierge et aux saints Gervais et Protais serait du à la réunion de deux églises du groupe épiscopal: l'église de l'évêque dédiée à la Vierge et l'église des fidèles dédiée aux frères martyrs.

La cathédrale originelle est détruite par les incursions vikings au IXème siècle, puis plusieurs autres fois par les guerres ou même par accident, ce qui fut le cas à la fin du Xème siècle : c'est l'evêque qui mit le feu (accidentellement)à l'édifice.

Finalement, la construction actuelle est celle du XIIIème siècle.

Il s'agit d'une cathédrale de style gothique avec quelques éléments typiquement normands (notamment les flêches et le porche).

La majeure partie de la cathédrale actuelle est édifiée à partir de 1210. Le chœur, les chapelles et le transept sont commencés dans le troisième quart du XIIIème siècle et terminés au début du XIVème siècle

D'importants remaniement sont effecués au XVème siècle notamment suite aux dommages subi pendant la guerre de Cent Ans. Elle sera longtemps renforcée pour contrebalancer ses mauvaises fondations.

Ville hôpital pendant la bataille de Normandie en 1944, Sées a été épargnée par les bombardements. La cathédrale domine donc toujours la ville normande avec ses proportions harmonieuses : une longueur de 106 mètres pour une largeur de 42 mètres, et ses tours jumelles s'élèvant à 70 mètres de hauteur.


La chapelle du Saint-Sacrement


L'autel Louis XIV

Cet autel fut offert au couvent des cordeliers de Sées au XIIIème siècle, avant d'être finalement exposé dans la cathédrale.


La rosace nord

"Un point de dentelle, un cristal de neige, à dominante bleu-nuit. au centre le christ sur une croix verte et feuillue. Dans les 6 rosaces, 6 tableaux de l'Evangile relatifs à la Résurrection. En dessous, 10 evêques ou saints du diocèse de Sées."


Les stalles


"Le beau Dieu de Séez", oeuvre de Le Bernin (1598-1680)


"Notre Dame de Séez", oeuvre ayant miraculeusement échappé à tous les pillages depuis le XIVème siècle


Le choeur

Juste à proximité, l'ancien quartier des chanoines, avec un bâtiment qui servit de réfectoire et dortoir à l'origine.

Retour index
accueil toutes les publications par carte mailto:photos@piganl.net