Article mis en ligne le 22 janvier 2019.

Retour  la page d'accueil Voir toutes les publications par carte Pour m'crire
Laissez un commentaire Suivez mon actualit sur facebook
Retour index

Street-art de la Boele

 

SITUATION GEOGRAPHIQUE
Pays : France
Département : Essonne
Commune : Villebon-sur-Yvette

Un thème que je ne publie pas souvent sur mon site ... voilà donc un peu de street art. Il m'arrive de publier des tags à l'occasion d'explorations urbaines, mais je n'avais jamais encore jamais consacré une page spécifiquement à cet art.

Il faut dire que de mes souvenirs d'enfance, le tag était associé au mot "dégradation", et puis chemin faisant, on découvre des tags qui ne sont pas des signatures dégradantes ou du vandalisme à deux balles (!), mais de subtiles peintures où l'on peut rendre hommage à l'esprit créatif de l'artiste. D'ailleurs, depuis, le street art s'expose, voire même se vend ! (ce qui est théoriquement antinomique à l'esprit même du street art pour les plus puristes).

Bien évidemment, dans le genre, il y a toujours le style "signature", où, même si je reconnais un coup de patte certain, ça reste pour moi quelque chose qui ne représente rien ...

 

Les photos pour lesquelles aucune source n'est précisée sont toutes de moi.
Si l'auteur d'une des photos citées ne souhaitent pas apparaître sur cette page, un simple mail suffira.

 

Street art ou "art urbain" selon sa traduction française est un mouvement artistique de rue, souvent associé aux graffitis rapides sur murs. Cet art correspond en réalité à diverses techniques : le graffiti, l'art le plus ancien, le pochoir, la mosaïque, le sticker, ... bref, tout élément d'expression artistique plutôt considéré comme éphémère mais s'exprimant dans la rue à un large public. Très souvent les artistes de street art gardent leur véritable identité secrète.

Dans l'exprit mosaïque, les parisiens ne peuvent passer à côté de l'artiste nommé Invader, qui dissémine ses Invaders un peu partout. Rappelez-vous le jeu Space Invaders ... Une expo lui avait même été consacréé il y a quelques temps, vous pouvez la découvrir ici.
On peut aussi citer Bansky, qui a réussi à entrer dans la légende avec l'autodestruction programmée d'une de ses oeuvres au cours d'une vente aux enchères.

1.3 Million de dollars, C’est le prix que l’acheteur a lâché pour l’oeuvre de la petite fille au ballon de Banksy. Rien que cela. Juste après que la vente a été conclue le 5 octobre 2018, un mécanisme bien caché dans le cadre du tableau s’est activé. Une déchiqueteuse a commencé à avaler l’oeuvre par sa moitié, ne laissant que le ballon en forme de coeur intact.

C’est pourtant bien connu, les oeuvres de ce street-artist ne sont pas faites pour être vendues mais bel et bien être à la vue de tous dans la rue. Ce joli pied de nez ressemble tout à fait à la mentalité de cet artiste anonyme qui, avait bien préparé son coup.
Source : Comment Banksy a trollé sa vente à 1,3 millions de dollars

Maintenant que nous avons revu la définition du street art, continuons notre balade :)

Les thèmes abordés ce jour sont très eclectiques, mais pas mal de référence aux dessins animés ... de Mickey à Coyote, en passant par Gargamel et les schtroumpfs, ainsi que Daffy duck.


Bip-Bip !


Pauvre Coyote ...

Bip-Bip et Coyote sont mis en scène sur fond de canyon ce qui représente un belle et et grande fresque (difficile à prendre dans son ensemble à cause d'un manque de recul). A ne pas rater en tout cas.


Un Gargamel visiblement ébloui ...


et un schtroumpf ... discret ;)

Daffy Duck semble être présent depuis quelques années si on se réfère à diverses photos vues sur le web, et c'est un mickey bien en colère qui l'a rejoint. Observons cette petite évolution en détail.


Source GaiaGoGuide - aux alentours de 2016

et le même aujourd'hui :


La nouvelle fresque avec Daffy ... et Mickey.


Un Daffy qui n'a pas changé ...


et un Mickey très très en colère !!
L'auteur de ce Mickey avait-il des comptes à rendre ? ... oups !

Contrairement à beaucoup de sites de street art, nous ne sommes pas ici sur un site désaffecté mais dans un lieu tout public, un sentier piéton plutôt familial, qui vous promène le long de la Boele, du côté du centre commercial de Villebon 2, dans l'Essonne. Il s'agit de la promenade de l'Yvette. Une partie de cette promenade passe sous l'A10, et qui dit tunnel / pont, dit souvent "grafs".

Ce sont des lieux où il faut repasser souvent car les tags évoluent, plus ou moins "beaux" selon les goûts artistiques de chacun :)

Lors de mon passage sur ce site, début 2019, c'est surtout "P19" qui a signé majoritairement les oeuvres du secteur.


Daffy vous présente P19

La signature P19 est semble-t-il celle d'un collectif : P19 pour "91 posse" (posse qui veut dire groupe, et 91, le département de l'Essonne). Ce collectif se fait remarquer dès les années 1990 avec leurs grafs dans les banlieues nord et sud de l'Essonne.

Pour en savoir un peu plus sur P19, le mieux c'est de lire quelques sources webs :
- une video de présentation
- leparisien.fr du 16/06/2017, Pest écrit son nom
- et le site facebook du crew P19

Ce qui peut être amusant avec les nouveaux tags, c'est d'essayer de "deviner" à quoi correspondait l'ancien, quand celui-ci n'a pas encore été intégralement recouvert.
Par exemple, nous avons ici "nouveaux" tags, notamment ce bel éléphant ou encore ce félin qui laissent tous deux deviner les immenses tags qui les précédaient ...

Si vous avez des photos de ces anciens tags qui ont été recouverts, je suis preneuse :)

Le célèbre gorille de Palaiseau-Villebon ... on le retrouve souvent sur le net décrit comme "le gorille, gardien du temple" ... situé en effet à l'entrée du tunnel, au "début" de la promenade (perso, je venais de l'autre sens !).

L'un des plus anciens tags de la zone apparement ... Il a pris des "cheveux" !


2012

2016

2018

Et le même en version 2019, mais pas grandeur nature ;)

La promenade se poursuit dans les tunnels ... voilà quelques uns des autres tags visibles sur le site ...

 

Sur le site, on a même aussi une petite série de tags "halloween", je les trouve très réussis

 

J'ai gardé pour la fin de ce spot, l'un des tags pour lesquels j'ai trouvé une photo prise lors de sa création ...
Si vous n'avez pas encore eu l'occasion de voir un artiste en action, n'hésitez pas à participer à certains événements de graffeurs, c'est très impressionnant de voir leur dextérité.

Le Yin Yang fini :

et le même en cours de réalisation (source A.L. Favret, festival Graffaya )

Un spot un peu plus lointain, en direction de Saulx les Chartreux, mais toujours le long de la Boele.


Je lui trouve un petit air de Goldorak avec les chaînes d'un des chevaliers du zodiaque

 


 

Retour index

accueil accueil toutes les publications par carte mailto:photos@piganl.net