Article mis en ligne le 2 avril 2019.

Retour  la page d'accueil Voir toutes les publications par carte Pour m'crire
Laissez un commentaire Suivez mon actualit sur facebook
Retour index

Les cadrans solaires de Saint Georges de Boscherville

 

SITUATION GEOGRAPHIQUE
Pays : France
Département : Seine-Maritime
Commune : St Martin-de-Boscherville

Lorsque vous visitez les jardins de l'abbaye de Saint-Georges-de-Boscherville, ceux-ci nous dévoilent "une étonnante gnomonique". Voilà, ça, c'était histoire de placer ce mot dans la conversation !

La gnomonique est l'art de concevoir, calculer et tracer des cadrans solaires ou même des cadrans lunaires destinés à fournir l'heure au moyen de l'ombre d'une tige (appelée style) parallèle à l'axe terrestre sur une surface donnée. La différence essentielle entre le gnomon et le cadran solaire tient précisément à cette obliquité du style sur le plan de l'horizon.

Si vous souhaitez en apprendre plus sur l'art gnomonique, je vous invite à lire l'article présent sur ce lien.

Le parc comporte différents cadrans solaires dont un pour lequel la lecture nous est contée : une colonne surmontée d'une sphère.

En plus d’être de grands bâtisseurs, les moines mauristes étaient des mathématiciens accomplis, férus d'astronomie. Ce type de cadran étaient décrits dans les livres anciens dans la rubrique « Récréations mathématiques » !

Reconstitué par l'association touristique de l'abbaye, outre d'y lire l'heure, ce cadran constituait semble-t-il un élément tout autant décoratif que pédagogique pour des moines soucieux de tâches intellectuelles et scientifiques.

On pense qu’à la place de la boule actuelle, se trouvait une sphère armillaire(1), c'est à dire une combinaison de cercles emboîtés, permettant de représenter certains mouvements des astres.


Une sphère armillaire

Fin d'après-midi (16h30), deux jours après l'équinoxe de printemps ...

Personnellement, même avec les indications fournies, j'ai été incapable de lire l'heure à partir de cette sphère.
A vous de jouer ...

On peut considérer que cette sphère représente le globe terrestre. On a matérialisé l'axe Nord-Sud qui est l'axe de la rotation de la terre. Saint-Georges se situe à la vcerticale de l'axe de la colonne, au point le plus élevé de la sphère. On a figuré l'équateur ainsi que les cercles polaires Nord et Sud. La Terre tourne sur elle-même en 24 heures autour de cet axe Nord-Sud, mais elle tourne aussi autour du Soleil en une année, ce qui explique que la hauteur du Soleil varie selon les saisons.


Présentation de la boule selon l'axe Sud


Présentation de la boule selon l'axe Nord

La couronne qui surmonte la colonne projette une ombre incurvée sur le fût de cette colonne. Mais la position pour une heure donnée dépend de la saison.


Pour lire l'heure

 

Lors de la reconstitution de ce cadran, la colonne a été complétée en indiquant, par des carreaux incrustés dans le sol, l’emplacement de l’ombre de la sphère suivant les heures et les saisons. L'heure est ainsi donnée par l'ombre portée sur les carreaux en faïence au sol par la pointe de la boule


Lire l'heure depuis l'ombre de la colonne
Sur la même terrasse sont disposés des mois et des signes zodiacaux. Information moins précise sur place, je ne suis pas parvenue à déterminer le principe de lecture.

Non loin de l'ensemble de ce système au sol, se trouve sur le mur un nouveau cadran solaire, d'un genre un peu particulier.

Il s’agit d’un cadran solaire vertical exposé non pas vers le sud, comme habituellement, mais vers l’ouest ... et on ne peut donc y lire l’heure que l’après midi.

La barre métallique qui permet de lire l’heure comporte un œilleton, qui projette une tache lumineuse sur le cadran.

Grâce à ma photo, vous pouvez vérifier l'heure "au soleil" de ma visite ;)


Tant ici passèrent
Le temps passe
Nous passons

Heure solaire et heure officielle
Il est midi lorsque le soleil est au plus haut dans le ciel, en un endroit donné, face au Sud. C'est l'heure solaire vraie, qui n'est donc pas la même à Strasbourg et à Brest. Pour remédier aux inconvénients pratiques que cela entraînerait, on a défini des fuseaux horaires, où l'heure arbitrairement est considérée comme la même dans tout le fuseau.
Théoriquement, la France est dans le même fuseau que l'Angleterre ou l'Algérie (heure solaire de Greenwich). Mais pendant la IIème guerre mondiale, les allemands imposèrent à la France, l'heure de l'Europe centrale et l'habitude fut conservée.

 


 

source :
- panneau d'information présent sur le site
-
dossier de presse de l'abbaye
- (1) les sphères armillaires

 


 

Retour index

accueil accueil toutes les publications par carte mailto:photos@piganl.net