Retour index
La Pointe du Hoc

La pointe du Hoc était considéré par les allemands, lors de la seconde guerre mondiale, comme un éperon rocheux quasi impossible à prendre d'assaut à cause de ses falaises abruptes.

De la pointe, l'artillerie ennemie à longue portée pouvait faire feu sur les plages d'Utah à l'ouest ou d'Omaha à l'est, ce qui fit que les alliès considérèrent que ce lieu de défense stratégique était à prendre.

Ce furent trois compagnies du 2ème bataillon de rangers qui durent débarquer sur la plage et escalader les falaises. Malgré les bombardements rigoureux de la marine et de l'aviation alliées, l'ennemi resta sur ses positions et essaya despérement de contrer les assaillants avec des grenades et des tirs d'armes légères. Grâce à leur courage exceptionnel, les rangers parvinrent sur le site et purent enfin supprimer les derniers bancs d'artillerie qui subsistaient.

Ce champ de bataille de 13 hectares, qui a conservé toutes les traces de l'assaut, appartient aujourd'hui au gouvernement américain.

Cliquez sur les petites images pour visualiser les photos en grande taille juste en dessous

Retour index