Retour index
Pierre-Perthuis - les ponts sur la Cure et la Roche Percée

A proximité de Vezelay se trouve le petit village de Pierre-Perthuis dont le nom proviendrait du site à proximité : la Roche Percée.

Les panneaux indicateurs fleurissent sur la route vous incitant à aller découvir les ponts sur la Cure et la Roche Percée.

Les Ponts sur la Cure
A la sortie du petite village fortifié de Pierre-Perthuis (20 à 30 habitations), se trouvent un premier pont : le Grand Pont.

C'est un pont en plein cintre de 30m d'ouverture à 35m au-dessus de la rivière.

Mis en construction en 1872, il ne fut achevé qu'en 1874.

Si vous n'avez rien lu sur Pierre-Perthuis avant de traverser ce pont, vous n'y préterez même pas attention et continuerez votre chemin sans même vous retourner.

En effet, sa particularité réside dans le fait qu'il a été construit presque au-dessus de l'ancien pont, dit Pont de Ternos.


Le pont de Ternos enjambe la rivière au point le plus resserré qu'elle présente, en un arc surbaissé. Sa chaussée est du type dos d'âne. Ce pont porte aussi le nom de vieux pont et de pont romain bien qu'il n'est en aucun cas établi qu'il soit d'origine romaine, certains ouvrages le datant même seulement de 1770.

La qualification de "Ternos" vient du fait que sous le pont se trouve un fond appelé le Crot de Ternos, fond qui est de temps en temps qualifié d'abîme bien qu'il n'y ait à cet endroit que 4 à 5m de profondeur.

La Roche Percée
Source du texte : Histoire de Pierre-Perthuis par Jules-Marie Genty
La curiosité géologique connue sous le nom de Roche Percée, est une roche, rattachée d'une part au plateau dominant la vallée et formant, de l'autre extrémité, une falaise verticale dont la base est au bord de la rivière. Cette falaise a environ quinze mètres de hauteur.

En son milieu, cette sorte de "jetée" est complètement excavée naturellement, formant une arcade de six mètres de hauteur sur huit de large. Ce banc rocheux est formé d'arkoses et de granit où l'on remarque des filons de quartz.

A côté de l'arcade se trouvent des amorces de mines où des recherches ont été faites dans le but de trouver du minerai de plomb. Mais les filons se sont révélés trop pauvres pour être exploités avec profit.

C'est de cette roche que vient le nom du village anciennement appelé Petra-Pertuisa.


La roche Percée


Vue de la Roche Percée vers les Ponts de la Cure


Vue sur la falaise dominant la Cure

Retour index