Précédent : Hué, la rivière des parfums

Retour index Vietnam

Suite : Hué, le mausolée impérial de Tu Duc

Hué, la pagode de la Dame Céleste

La pagode Thien Mu ou pagode de la Dame Céleste est le monument emblématique de Hué. Il représenterait à Hué ce que la Tour Eiffel représente à Paris ! Elle se situe au pied de la rivière des parfums.

Selon la légende, une vieille dame apparut un jour en ces lieux et prédit que celui qui bâtirait une pagode sur cette colline fonderait une grande dynastie.

Nguyen Hoang paria qu'elle disait vrai et édifia la pagode en 1601. Toute sa descendance allait confirmer l'oracle, jusqu'à Bao Dai, dernier empereur du Vietnam.

La tour Phuoc Duyen (source du bonheur) se dresse à 21m au dessus de la terrasse de la pagode. Chaque étage (sept au total) symbolise une réincarnation du Bouddha. Il s'agit en fait des 7 etats de grace, le dernier correspondant au Nirvana.

La pagode de la Dame Céleste est séparée de la pagode principale par un porche.

Ci-dessous la série des gardiens du bien et du mal (seigneurs protecteurs bouddhistes) gardant le porche à trois portes. Ce porche conduit à la pagode du Grand héroisme (Dai Hung).

La pagode principale abrite de nombreux jardins de nénuphars, de caramboliers et de bonsaïs.

Derrière la pagode, deux sanctuaires sont consacrés à Quan Vo, le Dieu de la Guerre, et Quan Am, la représentation féminine du bodhisattva Avalokiteçvara.

Derrière l'enceinte du sanctuaire, on peut apercevoir quelques tombes. Il s'agirait de tombes de plusieurs mandarins.

Précédent : Hué, la rivière des parfums Suite : Hué, le mausolée impérial de Tu Duc