Précédent : Hué, le mausolée impérial de Tu duc

Retour index Vietnam

Suite : Le col des nuages

Hué, le mausolée impérial de Khai Dinh

Khai Dinh (R. 1916-1925) est le douxième et avant-dernier empereur du Vietnam, mais est considéré comme le dernier empereur (le "vrai" dernier, Bao Dai, fils adoptif de Khai Dinh, ayant abdiqué en 1945).

Monté sur le trône en 1916, le roi Khai Dinh choisit la pente de la montagne Chau Chu à 10 km de Huê, pour y bâtir son tombeau.

Le mausolée adossé à une colline est une synthèse de techniques occidentales et de traditions orientales. Les travaux durèrent 11 ans. A la différence des autres mausolées, il ne s'intègre pas à l'environnement mais se dresse au sommet d'un escalier en béton aux rampes enlacées de dragons, menant à trois terrasses.

Dans la cour des Salutations sont alignés mandarins et animaux.


Les mandarins alignés dans la cour des salutations (1ère terrasse)
Vue prise de la deuxième terrasse

Après avoir gravi un escalier on pénètre dans le temple du culte décoré de tessons de porcelaines chinoises et de verroteries.

Le temple de Thien Dinh est l'endroit le plus élevé de la nécropole. Il se compose de 5 salles avec au milieu l'autel du culte (le sanctuaire).

Dans le sanctuaire sous un dais de béton, trône la statue de l'empereur, grandeur nature, en bronze doré, fondue à Marseille en 1922. La dépouille de l'empereur repose dans un caveau enfoui 9m en dessous de la statue.

Des motifs et des mosaïques de porcelaine et de cristal tapissent tous les murs. Les scènes sont très animées et les couleurs harmonieusement mélangées. On y trouve les images des 4 animaux sacrés et des 8 armes ornementales (rouleau, luth, gourde à vin, ...). Des panneaux représentent le bambou, le prunier en fleur, le lis et le chrysanthème, symboles des 4 saisons.


La statue en bronze doré de l'empereur Khai Dinh

Précédent : Hué, le mausolée impérial de Tu duc Suite : Le col des nuages