accueil accueil toutes les publications par carte mailto:photos@piganl.net
Retour index

Col de la Schlucht - la Roche du Diable

SITUATION GEOGRAPHIQUE
Pays : France
Département : Vosges
Commune : Xonrupt-Longemer

Que voilà une belle roche au nom évocateur : la Roche du Diable.

Roche également dont la silhouette ne m'est pas inconnue tellement je l'ai vu dans ma collection de cartes.

Ci-dessous d'ailleurs les deux côtés les plus représentatifs.

La roche a assez peu changé depuis ces cartes (début XXème), elle a juste été consolidée, peut être quelque peu élargie, mais même pas sûre.

Pas de panneau indicateur de légende sur les lieux, mais il m'étonnerait que le site ne présente pas au moins une légende. "Nénette" à la rescousse...

Déjà, on apprend que le creux du rocher n'est pas naturel.

A l'époque il n'existait pas de route reliant Gerardmer à Munster. Décidés en 1858 par Napoléon III, les travaux se terminèrent en 1869. La roche était alors un bloc de grès connu depuis de longues dates car pouvaient servir d'abri. Cette roche fut donc taillée de mains d'hommes pour devenir le tunnel que l'on peut apercevoir de nos jours.

Si l'on laisse l'histoire de côté, c'est le diable qui a encore une fois laissé son empreinte dans la Roche.

En effet, celui-ci aurait cherché à s'approprier la vallée des lacs alors habitée par un peuple d'elfes et de lutins. Pour cela, il fait s'abattre la foudre sur la montagne. La roche tombe alors dans les lacs en contrebas. Mais le peuple des lacs, les ondines, ne comptent pas se laisser compter les caprices du diable. Celles-ci sortent alors la Roche de l'eau et les elfes viennent alors à leur aide pour les aider à soulever cette roche. Cette dernière étant d'un poids certain, ils ne purent hisser la Roche au sommet.

Le Diable, bien malin, en profite alors pour s'y installer. Accompagné de ces animaux maléfiques, ils mènent la vie dure aux peuples des bois, mais ceux-ci tiennent tête au Diable. Chargés de leur pouvoir, ils font revivre la nature au pied de la Roche. Las, le Diable abandonna la Roche.

Je n'ai point aperçu d'elfes et de lutins, ni les ondines d'ailleurs, mais le belvédère, lui, donne une vue magnifique sur les lacs de Retournemer et Longemer.


Vue élargie sur le lac de Retournemer depuis la Roche du Diable


Le lac de Retournemer

Le lac de Retournemer est situé à une altitude de 780m et est profond de 11,50m. Tous commes les autres lacs de la région, il est d'origine glaciaire.

Le deuxième lac visible du belvédère est le lac de Longemer. Plus distant que celui de Retournemer, il faut passer outres les nuages et la brume pour l'apercevoir (et un petit feu local). Tout autant d'origine glaciaire, il est situé à une altitude de 737m et est profond de d'environ 33,50m.


Vue élargie sur le lac de Longemer depuis la Roche du Diable


Le lac de Longemer

 


 

Retour index

accueil accueil toutes les publications par carte mailto:photos@piganl.net